Faits divers – Justice

Tirs de kalachnikov à la Castellane : trois nouvelles arrestations

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence jeudi 5 mars 2015 à 15:21

La cité de la Castellane dans le 16e arrondissement de Marseille
La cité de la Castellane dans le 16e arrondissement de Marseille © MaxPPP

Deux hommes et une femme qui seraient originaires des Balkans ont été arrêtés et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les tirs de kalachnikov dans la cité de la Castellane à Marseille. Ces tirs qui avaient notamment visés des policiers étaient intervenus quelques heures avant la visite de Manuel Valls.

Deux hommes âgés de 24 et 26 ans ainsi qu'une femme âgée de 22 ans (selon nos confrères de La Provence ) ont été placés en garde à vue mecredi après les tirs de kalachnikov dans la cité de la Castellane, le 9 février dernier. 

Des suspects originaires des Balkans

Ils ont été arrêtés dans un salon de thé de la Belle-de-Mai à Marseille, toujours selon le quotidien. Ces trois personnes seraient originaires des Balkans.

Trois personnes déjà écrouées

Deux autres hommes âgés de 28 et 21 ans avaient été interpellés le week-end dernier. Par ailleurs, trois personnes ont déjà été écrouées . Il s'agit de deux hommes arrêtés en Seine-Saint-Denis et considérés comme les responsables d'un réseau de trafic de drogue et d'un autre homme interpellé à Marseille.

Les incidents avaient éclaté le 9 février, quelques heures avant la visite de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve , venus présenter le bilan de la délinquance. Des policiers, notamment le directeur de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône Pierre-Marie Bourniquel, avaient été pris pour cible par une bande qui tirait à l'arme de guerre , sur fond de contrôle du trafic de drogue dans la cité. Une cité qui avait été rapidement quadrillées par les**** CRS.

Rapidement, sept kalachnikov et plusieurs kilos de cannabis avaient été retrouvés dans un appartement.

Le GIPN à la cité de la Castellane à Marseille - Radio France
Le GIPN à la cité de la Castellane à Marseille © Radio France

Partager sur :