Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tirs mortels à La Celle-Saint-Cyr : un homme de 22 ans mis en examen pour assassinat

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Ce lundi, un habitant de La Celle-Saint-Cyr dans l'Yonne, âgé de 22 ans, a été mis en examen pour assassinat. Il est soupçonné d'avoir tiré à plusieurs reprises dans la nuit de vendredi à samedi contre un autre habitant du village, âgé de 32 ans. Le jeune homme a été placé en détention provisoire.

La victime et l'auteur présumé des coups de feu habitaient dans la commune depuis seulement quelques années
La victime et l'auteur présumé des coups de feu habitaient dans la commune depuis seulement quelques années - Google Maps

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h30 du matin, à La Celle-Saint-Cyr dans l'Yonne plusieurs coups de feu sont tirés. Un homme de 32 ans est mortellement touché. Les faits se déroulent alors que plusieurs personnes sont réunies au domicile de la victime. Pour une fête, "comme souvent", indique un riverain. L'auteur présumé des faits et la victime habitent tous les deux le village, à quelques rues de distance

Pour une voiture dégradée

Ils auraient eu un contentieux au sujet d'une voiture dégradée. Mais d'après le parquet d'Auxerre il y avait beaucoup de tensions entre les deux familles. "Je ne comprends pas comment on peut en arriver là dans un village comme le notre" confie le maire de la Celle Saint Cyr. Yannick Villain explique avoir déjà reçu en mairie la victime pour tapage en raison de fêtes organisées régulièrement et de troubles causés au voisinage. 

L'arme du crime reste introuvable

Une autopsie de la victime a été pratiquée ce lundi matin avec l'intervention d'un spécialiste en balistique, mais l'arme du crime est toujours recherchée à cette heure. L'homme mis en examen pour assassinat et la victime étaient tous les deux connus de la justice.

La victime était père de famille, installé dans la commune depuis quelques années, avec sa nouvelle compagne. Le couple, en famille recomposée, venait d'avoir un enfant. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess