Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Tombé d'une échelle le soir de la tempête, l'homme a été tué par ses chiens

L'homme de 69 ans, tombé d'une échelle dimanche soir lors du passage de la tempête Ciara à Acqueville dans le Calvados, n'est pas mort des suites de sa chute. Selon l'autopsie, ce sont ses chiens qui l'ont tué : trois rotweilers que les gendarmes avaient dû abattre pour tenter de lui porter secours.

Les trois rottweilers ont dû être abattus par les gendarmes pour permettre aux secours d'approcher de la victime.
Les trois rottweilers ont dû être abattus par les gendarmes pour permettre aux secours d'approcher de la victime. © Maxppp - Philippe Schultze

Acqueville, Cesny-les-Sources, France

Les faits se sont déroulés dimanche 9 février au soir dans la petite commune d'Acqueville, près de Falaise dans le Calvados. En pleine tempête, un homme de 69 ans grimpe sur une échelle pour remettre des tuiles sur son toit. Mais l'échelle casse sous l'effet du vent et l'homme chute. Trois de ses chiens, des rottweilers se jettent alors sur lui. Alors que son épouse âgée de 80 ans en retient deux autres à l'intérieur du domicile. Les secours appelés dès 18h20 n'ont pu accéder à la victime que quatre heures plus tard. Après que les gendarmes aient abattu les molosses sur autorisation du parquet de Caen.

Les pompiers découvrent la victime à terre "mutilée au visage, au cou et aux bras", indique la procureure de la République de Caen Carole Etienne. "Ce sont ces blessures qui ont touché des artères qui ont causé la mort, selon le rapport d'autopsie, et non pas la chute de l'échelle". L'épouse de la victime, profondément choquée par les faits, devait être entendue ce jeudi par les gendarmes.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu