Faits divers – Justice

Tony Meilhon : une évasion ratée dans les Côtes d'Armor ?

Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan mardi 3 juin 2014 à 18:40

Tony Meilhon avait tué et démembré Laetitia Perrais en janvier 2011 près de Pornic.
Tony Meilhon avait tué et démembré Laetitia Perrais en janvier 2011 près de Pornic. © Maxppp

Ce jeudi après-midi avait lieu au tribunal correctionnel de Saint-Brieuc le procès de deux hommes poursuivis pour évasion en récidive et fourniture de moyen à un détenu pour une évasion. Les faits se déroulent en 2011 à l'unité pour malades difficiles de Plouguernével dans les Côtes d'Armor. À l'époque, Tony Meilhon est placé dans cette structure.

Le procès a déjà été renvoyé à 4 reprises, c'est la raison pour laquelle les faits commencent à dater. Seul le complice s'est présenté à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Le cerveau présumé est en prison, 41 condamnations à son actif dont 3 pour évasion. Il nie en bloc.

L'affaire remonte à l'année 2011. Un détenu de l'unité pour malades difficiles de Plouguernével s'est procuré un téléphone portable. Il propose à un ancien compagnon de cellule de l'aider à s'évader en échange d'argent : 6000 euros, 12 000 s'il parvient "à faire sortir une autre personne" dont il ne révèle pas l'identité... Il lui passe 353 appels du 28 mars au 15 avril pour organiser l'évasion.Le complice achète des échelles, s'entraîne pendant 15 jours à les positionner sur le mur d'enceinte mais le jour J il prend peur au dernier moment et laisse tout en plan... Une enquête permet rapidement de remonter jusqu'aux deux hommes.

À cette période Tony Meilhon est placé dans cette même unité pour malades difficiles. Son nom n'apparaît pas dans la procédure, il n'a pas été question de lui pendant le procès mais, selon nos informations, il semble bien qu'il était "l'autre personne à faire sortir"."Aucun élément objectif nous permettait de le poursuivre" , explique aujourd'hui le procureur de la république de Saint-Brieuc. "Mais disons qu'on pense que Tony Meilhon aurait pu profiter de cette évasion" .Le cerveau de cette tentative a été condamné à trois ans de prison, son complice à trois mois.

Le procès en appel de Tony Meilhon, condamné le 5 juin 2013 à la perpétuité pour le meurtre et le démembrement de Laetitia Perrais, se tiendra à Rennes à partir du 18 novembre.

Tony Meilhon : l'évasion ratée? Les explications de Johan Moison