Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Toujours aucune piste après la troisième explosion à la bouteille de gaz à Valence d’Agen

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Qui en veut aux bâtiments publics de la communauté de communes de Valence d’Agen présidée par Jean-Michel Baylet ? La question interroge élus et habitants au lendemain de l’explosion à la bouteille de gaz qui a visé ce dimanche matin le stade de la ville. La troisième explosion en huit mois.

L'explosion à la bouteille de gaz a soufflé l'entrée principale du  club house du stade Evelyne-Jean-Baylet  à Valence d'Agen
L'explosion à la bouteille de gaz a soufflé l'entrée principale du club house du stade Evelyne-Jean-Baylet à Valence d'Agen © Radio France - Olivier Lebrun

Valence d'Agen, France

Une nouvelle explosion à la bonbonne de gaz à Valence d'Agen, c'est la troisième en l'espace de huit mois. Ce dimanche 29 sécembre 2019 vers 7 heures et quart du matin, une bouteille de gaz laissée dans un container poubelle incendié a explosé devant le club house du stade Evelyne-Jean-Baylet. L'explosion a fait quelques dégâts sur l'entrée du bâtiment, sans faire heureusement ni victimes, ni blessés. En avril, des explosions du même type avaient déjà visé le siège de la communauté de commune et en juillet ce même bâtiment du stade de la ville.

Le club house du Stade de Valence d'Agen frappé par deux attentats à la bouteille de gaz en Juillet et en Décembre 2019 - Radio France
Le club house du Stade de Valence d'Agen frappé par deux attentats à la bouteille de gaz en Juillet et en Décembre 2019 © Radio France - Olivier Lebrun

Trois attentats et toujours aucune revendication, aucune piste, on se pose des questions, il faut que cela cesse – Christiane Le Corre, 1er adjointe de Valence d’Agen

Christiane Le Corre - 1ere adjointe de Valence d'Agen

Huit mois d’enquête, aucun suspect

Pour le procureur de Montauban Laurent Czernik, "il y a un lien évident entre les trois explosions, nous avons affaire au même mode opératoire, à chaque fois une bonbonne de gaz est placée dans un container poubelle qui est incendié". Mais malgré plusieurs mois d'enquête des gendarmes de Castelsarrasin et de la section de recherche de Toulouse, pas la moindre piste sur le ou les auteurs de ces attentats, ni aucune revendication. 

Une information judiciaire avait été ouverte après les premiers faits, les enquêteurs se sont notamment approchés de la mouvance des gilets jaunes, mais malgré des dizaines d'auditions et de gardes à vue, "aucun suspect n'a été identifié pour le moment", indique le procureur de Montauban.

Jean Michel Baylet est-il visé ?

Certains habitants de Valence d’Agen ont entendu une petite explosion ce Dimanche matin vers 7h et quart, _"__ça a pété, ça a fait boum"témoigne ce voisin qui ne s’inquiète pas trop de cet "attentat, l’acte d’un imbécile sans doute, je n’en ai aucune idée"_.

"l'acte d'un pyromane" "c'est dirigé contre Baylet" - Les habitants de Valence d'Agen

"Moi je pense que c’est un pyromane qui s’amuse à faire exploser des bouteilles de gaz" dit Claude, attablé à la terrasse d’un café de Valence d’Agen. Pour son voisin de table, c’est sûr, _"_c’est dirigé contre Baylet". "Le jour où la famille Baylet va arrêter de nommer tout ce qui se construit par son nom, les choses peut-être pourront changer. Regardez tout ce qui s’appelle Baylet ici, à 20 kms à la ronde, peut-être qu’il y a des gens qui sont lassés", renchérit cet habitant qui penche tout de même pour "une vengeance individuelle sur un sujet quelconque, mais on en sait rien !", finit-il par conclure.

Le siège de la communauté de communes des Deux-Rives avait été visé par une double explosion à la bouteille de gaz en Avril 2019 - Radio France
Le siège de la communauté de communes des Deux-Rives avait été visé par une double explosion à la bouteille de gaz en Avril 2019 © Radio France - Olivier Lebrun

Jean-Michel Baylet, ancien maire de la ville, ancien député, ancien sénateur et ancien patron du Département du Tarn-et-Garonne est toujours président de la communauté de communes des Deux-Rives, directement visée par ces trois explosions criminelles. Actuellement en vacances, Jean-Michel Baylet n’a pas souhaité réagir, mais dans les colonnes de la Dépêche du Midi, son journal, il regrette que l’enquête ne progresse pas. "De grandes affaires criminelles sont résolues, _je ne comprends pas pourquoi on n’est pas capable d’arrêter l’auteur de ces faits_. Je constate que c’est toujours la communauté de communes qui est visée. Donc ces explosions sont ciblées. Il appartient à l’État de protéger les citoyens et les biens, c’est son premier devoir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu