Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toujours aucune trace du petit Léo porté disparu dans l'Eure

mardi 17 avril 2018 à 19:36 Par Delphine Garnault et Coralie Moreau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Au quatrième jour des recherches du petit Léo, les recherches se poursuivent à Romilly-sur-Andelle au sud est de Rouen. Le petit garçon de trois ans a disparu samedi après-midi dans le jardin de sa maison.

Le cours d'eau , l'Andelle, a été sondé
Le cours d'eau , l'Andelle, a été sondé © Radio France - Victoria Koussa

Romilly-sur-Andelle, France

C'est bien la piste de l'accident qui est privilégiée désormais. Les enregistrements des caméras de vidéo surveillance à proximité de la maison de Léo sont toujours en analyse mais les enquêteurs ne croient plus à un enlèvement : l'enfant serait donc tombé dans l'eau dans le petit ruisseau en contrebas du jardin. Ce jardin est clos mais la porte a été retrouvée ouverte. 

Des recherches dans l'Andelle et la Seine

Depuis samedi, des plongeurs ratissent les trois kilomètres de l'Andelle qui courent jusqu'à la Seine, un bateau fluvial équipé d'un super sonar sonde le fleuve. En vain : aucune trace de l'enfant. Tout semble avoir été fait pourtant : les gendarmes envisagent de sortir une dernière fois dans l'eau pour explorer le petit bout de ruisseau entre la maison de la grand-mère de Léo un peu plus haut et celle des parents. Mais il faut se rendre à l'évidence désormais,  il n'y a plus vraiment d'espoir de retrouver le garçonnet vivant. 

Ne pas diffuser de photos de Léo

La gendarmerie de l'Eure demande de ne pas diffuser de photos par respect pour la famille. Les parents et la grande soeur de Léo sont pris en charge par une cellule psychologique.