Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : 200 personnes à la marche blanche en hommage à Jaouad

jeudi 19 avril 2018 à 18:09 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Occitanie

Le cortège a défilé dans le quartier des Izards ce jeudi 19 avril en mémoire de Jaouad. Le jeune homme, détenu à la prison de Seysses, est mort la semaine dernière. Une enquête est en cours. L'autopsie a conclu à une mort par asphyxie compatible avec une pendaison.

La marche silencieuse a réuni près de 200 personnes
La marche silencieuse a réuni près de 200 personnes - Collectifs Izards

Toulouse, France

En tête de cortège, une grande banderole blanche avec écrit dessus "Jaouad, la vérité, rien que la vérité, toute la vérité pour Jaouad", juste en dessous un cœur brisé en deux. Suit derrière, la famille du jeune homme de 27 ans. Ses parents et ses proches portent un tee shirt blanc avec inscrit en noir hommages à Jaouad. La marche est silencieuse. 

Une marche silencieuse sans policiers

Le tracé du cortège au milieu des rues du quartier est assuré par des personnes de la marche silencieuse. Il n'y a pas de policiers et de membres de force de l'ordre, sauf quelques agents de prévention de Tisséo autour de la station des Trois Cocus. La marche est silencieuse, elle fait une boucle dans le quartier pour revenir au point de départ, à la station de métro. A plusieurs moments, le cortège s'arrête, pour bloquer les voitures ou bien pour boire de l'eau car il fait très chaud, ou encore pour réconforter les proches. 

La marche blanche a été organisée par la famille de Jaouad - Aucun(e)
La marche blanche a été organisée par la famille de Jaouad - Collectif Izards

Un appel au calme envoyé aux jeunes des quartiers

Personne ne parle dans le cortège et les journalistes sont priés de ne pas interviewer les participants. C'est une demande de la famille, elle ne veut pas que tout et n'importe quoi soit dit. Seul le grand frère de Jaouad s'exprime. Il veut envoyer un message aux jeunes des quartiers de Toulouse et d'ailleurs. "Je peux comprendre leur détresse car beaucoup de personnes aimaient mon petit frère, il était apprécié, il avait toujours le sourire", déclare-t-il, avant de faire une pause, très ému, "je veux faire un appel au calme pour respecter le deuil de ma famille, c'est légitime. On le droit de faire notre deuil". Concernant les circonstances de la mort de son petit frère, il déclare : "une enquête est en cours"

Une autopsie pratiquée lundi 16 avril

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête en recherches des causes de la mort. Jaouad, en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses pour une affaire criminelle dans l'Ain, a été retrouvé mort samedi 14 avril dernier. Le jeune homme de 27 ans venait d'être placé à l'isolement après avoir menacé de mort un gardien. Les surveillants pénitentiaires l'ont découvert pendu dans sa cellule. Selon l'autopsie pratiquée, le jeune homme est mort d'asphyxie, ce qui est compatible avec un pendaison. Le médecin légiste a également relevé des lésions superficielles sur le corps mais qui n'expliquent pas le décès.