Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : ce que l'on sait de l'homicide d'une jeune femme dans son appartement

vendredi 28 juillet 2017 à 20:22 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

L'autopsie pratiquée vendredi matin a permis d'avoir quelques précisions sur les circonstances du décès de cette jeune femme. Son corps a été retrouvé jeudi après-midi dans son appartement dans le quartier Arnaud Bernard.

La jeune femme avait emménagé depuis un mois à peine.
La jeune femme avait emménagé depuis un mois à peine. - capture d'écran Google maps

Toulouse, France

Plusieurs coups de couteau

La victime est une jeune femme de 22 ans à peine, d'origine angolaise. Elle avait emménagé dans un appartement de la place des Tiercerettes, au coeur du quartier Arnaud Bernard à Toulouse, depuis un mois à peine selon nos informations. Les premiers témoignages recueillis auprès des voisins parlent d'une jeune femme discrète.

L'autopsie a permis d'établir que la victime a été tuée de plusieurs coups de couteau, notamment dans le cou. Son décès est survenu mardi, 48 heures avant la découverte de son corps.

Ses parents ont donné l'alerte

Les secours sont intervenus jeudi après-midi dans cet immeuble récent de la place des Tiercerettes. Ce sont les parents de la jeune femme qui les ont alerté, ils n'avaient plus de nouvelles depuis une semaine. Ne pouvant entrer, les pompiers sont passés par le balcon voisin et ont cassé le volet roulant. Ils ont trouvé le corps gisant dans une mare de sang. Selon la Dépêche du Midi, il régnait beaucoup de désordre dans l'appartement qui était fermé à clé.

La thèse d'un homicide est clairement privilégiée. Les enquêteurs de la police judiciaire s'intéressent aux relations de la jeune femme mais aussi à "son statut" comme le précisait ce vendredi soir le parquet de Toulouse à l'AFP.