Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : des policiers ouvrent le feu et tuent un chauffard en fuite

Dans la nuit de lundi à mardi, les policiers toulousains ont tiré sur un chauffard qui refusait de s’arrêter dans une ruelle en plein centre de Toulouse. Touché au torse et à la tête, le conducteur, un Palois, est décédé dans la matinée. Les policiers estiment avoir agi en état de légitime défense.

La voiture du chauffard comporte plusieurs impacts de balle
La voiture du chauffard comporte plusieurs impacts de balle © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

Les policiers toulousains plaident la légitime défense. Ils ont ouvert le feu sur un chauffard dans la nuit de lundi à mardi, après une course poursuite en plein centre de ville de Toulouse. Touché de plusieurs balles, le conducteur âgé de 27 ans qui circulait à bord d’une voiture volée est mort dans la matinée des suites de ses blessures à l'hôpital Purpan.

Il fonce sur les policiers dans une ruelle

L'incident s'est passé en deux temps. Vers 4 heures du matin, en plein centre-ville de Toulouse, une patrouille de la BAC repère une voiture qui circule tous feux éteints. Les policiers font signe au conducteur de s'arrêter, mais celui-ci refuse d'obtempérer. Pris en chasse, le chauffard s’engouffre alors dans les petites ruelles entre la rue Saint Rome et la rue Alsace Lorraine. Le conducteur en fuite se retrouve coincé dans une impasse, il enfonce un portail pour faire demi-tour et fonce délibérément sur la voiture de police qui lui barrait la route, blessant un policier dans sa fuite, précise le communiqué du procureur de Toulouse.

C’est là dans la rue Baour-Lormian, une petite ruelle qui débouche sur la place Salengro qu'il tombe sur plusieurs policiers arrivés en renfort à pied. La voiture leur fonce dessus. Dans cette rue très étroite, ils n'ont d'autre choix que d'ouvrir le feu. Le chauffard touché de plusieurs balles à la tête et au torse est mort dans la matinée à l'hôpital.

Les policiers plaident la légitime défense

Selon Didier Martinez, du syndicat SGP FO Police, ses collègues étaient bien en état de légitime défense.

Ils ont tiré parce qu’ils ont senti que leur intégrité physique était en danger. Face à quelqu’un de déterminé qui avait déjà foncé une première fois sur une autre patrouille de police, ils ont ouvert le feu pour stopper le véhicule. Ils auraient pu tirer sur les pneus, mais à chaud, en pleine nuit, on fait au mieux. L’essentiel était d’arrêter le véhicule et d’éviter d’autres victimes.

"Ils ont tiré parce qu'ils étaient en danger" - Didier Martinez, secrétaire UNITE SGP Police

La police judiciaire et le procureur sont restés toute la matinée sur place pour faire les constatations, et préciser les circonstances exactes de cette riposte policière. Il s'agit d'un Palois de 27 ans appartenant à la communauté des gens du voyage qui circulait à bord d'une voiture volée dans un autre département.

Une enquête est ouverte pour "tentative d'homicide volontaire sur agent de la force publique, refus d’obtempérer et recel de vol". L’inspection générale de la police nationale (IGPN) et le SRPJ sont chargés de l’enquête.

Choix de la station

France Bleu