Faits divers – Justice

Toulouse : des réfugiés syriens menacés d'expulsion par l'Office HLM

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse jeudi 10 septembre 2015 à 14:44

Une barre des Izards vouée à la démolition
Une barre des Izards vouée à la démolition © Radio France

200 réfugiés syriens qui ont fui les combats à Homs, sont installés depuis 6 mois dans un immeuble du quartier des Izards voué à la démolition. 5 réfugiés et leurs familles sont menacés d'expulsion par l'office HLM Habitat Toulouse. Des avocats toulousains ont décidé d'assurer leur défense.

Alors que la France commence à recevoir les premiers réfugiés syriens et irakiens en provenance d’Allemagne (les premiers des 24.000 réfugiés que la France s'est engagée à accueillir sur deux ans), Toulouse n'arrive pas à gérer la situation de 200 réfugiés syriens qui campent depuis 6 mois dans un immeuble désaffecté du quartier des Izards. Ces familles ont fui l'enfer de Homs et les bombardements, après un périple de deux ans par l’Egypte, le Maghreb et l’Espagne. Elles se sont installées à Toulouse en mars dernier, et vivent depuis, dans des conditions précaires. Elles sont aujourd'hui menacées d'expulsion, sous assignation d'Habitat Toulouse, l'office HLM de la ville de Toulouse, pour occupation illégale. Cinq personnes et leurs familles sont assignées dès ce vendredi devant le tribunal d’Instance de Toulouse.

Les avocats de Toulouse ont décidé de les défendre en tant que réfugiés. maître Marie-Christine Etelin, membre du syndicat des avocats de France et également vice-présidente du club de foot des Izards a rencontré ces familles délaissées. Elle témoigne de leurs conditions de vie

Maitre Marie-Christine Etelin - elle s'oppose à l'expulsion de réfugiés syriens

La Préfecture examine, au cas par cas, la situation de ces familles syriennes. Mais la plupart ayant déposé leur demande d'asile en Espagne, conformément au droit européen, elles devront retraverser les Pyrénées, pour que l'administration espagnole termine de traiter leurs dossiers.

Une situation que dénonce maître Claire Dujardin, la présidente toulousaine du Syndicat des avocats de France.

Maitre Claire Dujardin - la situation de ces réfugiés est un scandale

Habitat Toulouse, l'office HLM de la ville de Toulouse, en appelle à la préfecture pour régler durablement le relogement de ces réfugiés syriens. Son président – Frank Biasotto – confirme les procédures en cours, mais ces réfugiés ne seront pas expulsés par la force.

Franck Biasotto - président d'Habitat Toulouse