Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Toulouse : des vidéos ultra violentes sèment la panique dans une école de commerce

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Des étudiants ont reçu via les réseaux sociaux des images de guerre d’une extrême violence qui ont semé la psychose dans cette école de commerce toulousaine. La police en cybercriminalité est remonté jusqu’à l’auteur, un jeune cuisinier de 21 ans qui a été déféré devant un juge.

Les vidéos ultra-violentes étaient envoyées via Messenger
Les vidéos ultra-violentes étaient envoyées via Messenger © Maxppp - Lionel VADAM

Toulouse

Tout commence à la fin du mois de septembre, une page Facebook est activée. Plusieurs personnes y sont invitées, ces nouveaux « amis » sont des étudiants qui suivent une formation dans une école de commerce toulousaine. La plupart sont des jeunes filles. Sur leur compte Messenger, elles commencent à recevoir des vidéos à caractère sexuel, des messages salaces, des injures et des menaces. 

Des images insoutenables

Très vite, leur interlocuteur monte d’un cran dans le sordide, il envoie une vidéo relayant le meurtre d’un homme abattu par arme à feu dans une zone désertique du Moyen-Orient. Puis une deuxième vidéo. Celle-ci montre un individu tuant une personne avec un bazooka. Le meurtrier vient ensuite contempler longuement la dépouille de sa victime.

Ces images d’une violence inouïe, même si elle ne font l’objet d’aucune revendication terroriste, commencent à semer un vent de panique dans l’établissement. Les cinq élèves visés par ces images envoyées par Messenger préviennent la direction de l’école qui dépose plainte auprès de la police.

Le corbeau est un jeune cuisiner de 21 ans

L’enquête, confiée au groupe judiciaire de voie publique de la sûreté départementale, commence. C’est un véritable travail de fourmi pour remonter jusqu’aux auteurs de ces envois anonymes. Après plusieurs semaines d’investigation, un enquêteur en cybercriminalité remonte jusqu’aux adresses IP de plusieurs ordinateurs à Toulouse et à Colomiers. Quatre jeunes sont interpellés et placés en garde à vue. Il s’avère que le corbeau qui harcelait les étudiants est un cuisinier de 21 ans qui a agi seul.

Le jeune homme a été déféré ce mercredi au parquet, il sera jugé prochainement devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu