Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse: deux policiers municipaux tabassés place Saint-Pierre en pleine soirée

-
Par , France Bleu Occitanie

Deux policiers municipaux ont été violemment agressés dans la nuit de samedi à dimanche place Saint-Pierre à Toulouse. Un des deux agents a même perdu connaissance. Deux personnes ont été interpellées.

Illustration police
Illustration police © Radio France - Maxppp

Les deux agents municipaux sont déjà appelés pour une première intervention ce dimanche matin lorsque quatre individus visiblement alcoolisés décident de s'en prendre à eux. Les policiers reçoivent de nombreux coups, y compris à la tête. Ils sont même projetés au sol par leurs agresseurs, et un des deux agents finit par perdre connaissance. 

En état de choc

Il faudra l'intervention de plusieurs personnes assistant à la scène place Saint-Pierre, ainsi que celle des vigiles des bars alentour pour stopper les agresseurs. Une fois sécurisés, les deux policiers sont rapidement pris en charge et emmenés à l'hôpital de Purpan. Leurs jours ne sont cependant pas en danger mais les deux agents étaient encore en état de choc ce dimanche selon la mairie de Toulouse. Le maire Jean-Luc Moudenc et son adjoint à la sécurité Olivier Arsac ont appelé les deux agents hier dans la journée. 

Deux personnes interpellées

Deux personnes ont été interpellés par les forces de l'ordre. Il s'agit d'un homme de 29 ans et d'un autre de 23 ans, et qui ne résident pas à Toulouse. Ils ont immédiatement été placés en garde à vue en attendant de comparaître devant la justice. 

De son côté, la mairie de Toulouse a déposé plainte pour violences en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu