Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : deux policiers renversés par un conducteur de scooter pendant un contrôle

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le syndicat Alliance dénonce de nouvelles violences envers les policiers à Toulouse. Ce vendredi soir, deux ont été renversés par un jeune en scooter qu'ils voulaient contrôler. L'un d'entre eux a été transporté à l'hôpital Purpan. Le conducteur du deux-roues a été interpellé.

Police nationale
Police nationale © Radio France - Benoît Martin

Une nouvelle agression envers des policiers. C'est ce que dénonce le syndicat Alliance Haute-Garonne dans un communiqué ce vendredi soir. Vers 21h30, ce 21 août, deux policiers ont été renversés par un scooter alors qu'ils voulaient contrôler le conducteur, sans casque, rue Guenot, dans le quartier de la Reynerie à Toulouse.

En voyant la patrouille, le jeune, âgé de 20 ans, s'engage dans une impasse, rapporte le syndicat policier. Les policiers décident alors de mettre pied à terre. C'est à ce moment-là que le scooter fait demi-tour et fonce sur eux, les faisant tomber au sol. Les deux policiers ont été blessés, l'un souffre d'une luxation et d'un étirement des tendons au niveau du bras selon le syndicat, et a été transporté à l'hôpital Purpan pour y subir des examens plus approfondis. Le conducteur du deux-roues a été interpellé et placé en garde à vue. 

"Des violences récurrentes"

Pour le syndicat Alliance Haute-Garonne, ce "sont des violences récurrentes dont sont victimes les policiers". Il demande "une réponse pénale lourde et exemplaire contre les auteurs de ces violences". 

"Je n'ai jamais vu un été comme celui-là, analyse Philippe Lavenue, secrétaire régional du syndicat Alliance Police Nationale. Cette période post-Covid je pense y a été pour beaucoup, tout ça a amené de la tension et on s’aperçoit qu'il n'y a plus cette peur du gendarme, du policier, certains individus ne respectent plus l'uniforme, ils sont prêts à tout pour échapper à un contrôle de police, quitte a blesser ou tuer les forces de sécurité, et ça c'est un phénomène qui prend beaucoup d'ampleur et qui nous inquiète au plus haut point."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess