Faits divers – Justice

Toulouse : incendie dans un immeuble au Mirail

Par Julien Laignez et France Bleu Toulouse, France Bleu Toulouse mercredi 9 septembre 2015 à 14:06

Incendie chemin de Lestang au Mirail à Toulouse
Incendie chemin de Lestang au Mirail à Toulouse - Julien Laignez

Les pompiers ont mobilisé de gros moyens ce mercredi matin pour l'incendie d'un immeuble dans le quartier du Mirail à Toulouse. 3 personnes sont légèrement blessées. Un suspect de 43 ans est en garde à vue.

Un violent incendie s'est déclaré ce mercredi matin vers 10 heures et demi, dans un immeuble situé au 164 chemin de Lestang, à deux pas de l'Université Jean Jaurès dans le quartier du Mirail à Toulouse. 

Le feu a pris dans un studio au quatrième étage. L'hypothèse volontaire est largement  privilégiée. Un habitant de l'immeuble de 43 ans a été interpellé à proximité de l'immeuble, au moment où les pompiers poursuivaient leur reconnaissance des appartements touchés par le sinistre. L'homme est en garde à vue au commissariat de Toulouse, mais les causes exactes du départ de feu ne sont pas connues. 

Des femmes criaient, des hommes se sont réfugiés sur le toit. 

— Lydia habitante du 162 chemin de Lestang

Les habitants ont paniqué au moment de l'évacuation. Lydia et Luis habitent au premier étage. 

Témoignages des habitants évacués après l'incendie au Mirail

Cet immeuble est connu des services sociaux et de la police. C'est une ancienne cité universitaire reconvertie en logements privés qui compte un peu plus de 130 studios d'environ 20 mètres carrés. Une partie serait louée, illégalement, à des squatteurs, depuis plusieurs années. Le 12 août dernier, le concierge et un de ses proches ont été mis en examen, notamment pour extorsion de fonds. Le concierge de 36 ans a été placé en détention provisoire. Il est soupçonné entre autres, d'avoir sous-loué illégalement plusieurs appartements de la résidence. 

David habite le 164 chemin de Lestang, depuis 20 ans. Ce quadragénaire décrit une situation de plus en plus difficile mais qui s'explique, selon lui, par la concentration au même en droit de personnes en grande difficulté. 

Témoignage de David habitant de l'immeuble incendié au Mirail