Faits divers – Justice

Toulouse : l’octogénaire est-elle morte de froid chez elle ?

Par Stéphane Garcia, France Bleu Toulouse mardi 24 janvier 2017 à 18:24

Rue Saint-Papoul, c'est l'incompréhension, pour cette dame qui apparemment ne vivait pas dans le dénuement
Rue Saint-Papoul, c'est l'incompréhension, pour cette dame qui apparemment ne vivait pas dans le dénuement - Capture Google Street View

Le mystère reste entier autour du décès d'une octogénaire à Toulouse. Depuis ce week-end la piste d'un décès lié au froid dans un appartement dans son appartement quartier du Chalet, sans chauffage ni électricité, où il faisait à peine plus de dix degrés.

Il reste encore beaucoup de questions sur le corps de cette femme de 89 ans, retrouvée morte jeudi 19 janvier dans un appartement rue Saint-Papoul, quartier des Chalets à Toulouse. Ce sont ses voisins qui ont découvert le corps de la dame, inquiets de ne pas avoir eu de ses nouvelles depuis plusieurs jours.

Si la piste criminelle a très vite été écartée, il reste de nombreuses zones d'ombres, notamment sur les conditions de vie difficiles dans lesquelles vivait cette vieille dame : avec du gaz, mais sans électricité dans son logement, sans lumière, sans frigo, sans chauffage...

Les premiers éléments de l'enquête qui écarteraient la piste d'un drame de la misère sociale. Cette femme de 89 ans était propriétaire de son appartement de 70m² à Toulouse, elle en possédait même un second à Biarritz. Son appartement toulousain était par exemple plutôt bien décoré de meubles de valeur ainsi que de statues, notamment en provenance d'Afrique où elle avait vécu plusieurs années avec son mari. Un époux décédé fin 2015 et c'est peu de temps après sa mort qu'auraient commencé les problèmes selon une de ses voisines.

D'après EDF, cette dame ne payait plus ses factures depuis le début de l'année 2016. Malgré la procédure classique, les trois relances par courriers et la visite des techniciens, elle n'a jamais répondu au fournisseur d'énergie, qui a fini par couper l'électricité en mai dernier.

L'enquête en cours, devrait déterminer si le froid a joué un rôle dans la mort de cette personne. L'hypothèse d'un malaise ou d'une mauvaise chute reste la plus plausible.