Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : le maire demande à la police "de s'investir davantage", ça ne passe pas pour les syndicats

-
Par , France Bleu Occitanie

Jean-Luc Moudenc a demandé à la police nationale "de s'investir davantage" suite à une série d'incidents quartier de la Reynerie à Toulouse. Des "propos complètement hors sol" pour le syndicat Alliance, qui rappelle que les policiers restent très mobilisés durant le confinement.

Jean-Luc Moudenc sur France Bleu Occitanie (archive)
Jean-Luc Moudenc sur France Bleu Occitanie (archive) © Radio France - FBO

Jean-Luc Moudenc a tenu une conférence de presse ce vendredi suite à une série d'incidents dans la nuit de jeudi à vendredi quartier de la Reynerie à Toulouse, impliquant une dizaine de jeunes ne semblant pas respecter le confinement. Le maire de Toulouse a évoqué la possibilité d'un couvre-feu pour la ville. Il demande à la police nationale "de s'investir davantage" durant cette période de confinement, du fait de la baisse de la délinquance.  

La déclaration a fait réagir le syndicat Alliance Police Nationale. Dans un communiqué publié ce samedi, le syndicat se dit "effaré" par les propos du maire. Pour Alliance, c'est oublier que même si la délinquance baisse, le contrôle du confinement reste "une mission chronophage et exigeante", parfois émaillée de violents incidents. 

"Des propos hors sol"

Pour David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Occitanie, il s'agit "de propos hors sol", à une période "où les policiers sont plus que jamais mobilisés sur l'espace public pour procéder au contrôle et au bon respect du confinement, tout en étant parfois pris à partie et victimes d'agressions". 

Une explosion des violences conjugales

A Toulouse et dans d'autres grandes villes, même si les chiffres de la délinquance sont en baisse depuis le début du confinement, David Leyraud souhaite aussi rappeler que les violences conjugales, elles, explosent. "Même s'il y a une baisse de la délinquance, il n'y a pas une baisse de l'activité, des interventions et des dangers que prennent les policiers chaque jour sur le terrain". 

Jean-Luc Moudenc réagit

Ce dimanche, Jean-Luc Moudenc a tenu à réagir pour France Bleu Occitanie. Il insiste et ne compte pas se rétracter concernant les propos qu'il a tenu vendredi lors de sa conférence de presse. 

Ce n'est pas une critique contre la police nationale. Elle n'est pas placée sous mon autorité, mais je lui demande simplement de lutter contre des trafics bien visibles dans certains quartiers. Le trafic de drogues relève de la compétence de la police nationale. Elle fait déjà beaucoup, mais elle est la seule à pouvoir agir pour ce type d'interventions. - Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu