Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : les agresseurs présumés de deux policiers municipaux devant le tribunal correctionnel

-
Par , France Bleu Occitanie

Deux hommes de 22 et 29 ans sont jugés, en comparution immédiate, ce mardi après-midi, par le tribunal correctionnel de Toulouse pour s'en être violemment pris à des policiers municipaux, durant le week-end, place Saint-Pierre.

Les agresseurs présumés des policiers municipaux à Toulouse, le week-end dernier, sont jugés ce mardi 10 mars.
Les agresseurs présumés des policiers municipaux à Toulouse, le week-end dernier, sont jugés ce mardi 10 mars. © Radio France - Clémence Fulleda

Les deux hommes de 22 ans et 29 ans comparaissent, ce mardi 10 mars, devant le tribunal correctionnel, accusés d'avoir tabassé deux policiers municipaux, durant le week-end à Toulouse. Les policiers victimes sont dans la salle d'audience. Ils sont sortis de l'hôpital dans la journée de dimanche et bénéficient d'un arrêt de travail de 15 jours. Une quinzaine de leurs collègues les accompagnent ainsi que le directeur de la police municipale. Il y a notamment des représentants de Force Ouvrière qui viennent d'écrire à la mairie pour demander un renforcement des effectifs de patrouille, notamment le samedi soir.

Force Ouvrière vient d'écrire à la mairie pour demander un renforcement des effectifs de patrouille, notamment le samedi soir.
Force Ouvrière vient d'écrire à la mairie pour demander un renforcement des effectifs de patrouille, notamment le samedi soir.

Le syndicat UNSA Territoriaux, de son côté, condamne également "cet acte ignoble d'une violence inouïe" et demande de "mettre en place une réunion urgente du Comité Hygiène et Sécurité des Conditions de Travail au plus vite pour établir les éléments et les circonstances de cet accident de travail (agression)".

La mairie a déposé plainte

Dimanche au petit matin, deux agents municipaux sont appelés pour une première intervention, place Saint-Pierre, autour de laquelle sont installés de nombreux bars, quand quatre individus visiblement sous l'effet de l'alcool s'en prennent violemment à eux. Les policiers sont projetés au sol et roués de coups. L'un d'eux perd même connaissance. L'intervention de plusieurs personnes assistant à la scène ainsi que des vigiles du bar sont nécessaires pour mettre un ferme au déchaînement de violences. Les deux prévenus du jour sont rapidement interpellés et placés en garde à vue.

Une quinzaine de leurs collègues les accompagnent ainsi que le directeur de la police municipale.
Une quinzaine de leurs collègues les accompagnent ainsi que le directeur de la police municipale. © Radio France - Clémence Fulleda

La mairie de Toulouse a déposé plainte, immédiatement après les faits, pour violences en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu