Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : les infractions routières explosent

-
Par , , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Délits de fuite, défaut d’assurance, permis non valides… Les données pour la zone surveillée par la police en Haute-Garonne depuis janvier donnent le tournis.

Un contrôle de police à Toulouse
Un contrôle de police à Toulouse © Radio France

Les chiffres de la sécurité routière sont mauvais depuis le mois de janvier dans le département : déjà plus de 35 morts et la multiplication des contrôles police et gendarmerie met au jour de plus en plus de comportements dangereux.

+47% pour les défauts de permis, +26% pour les conduites en état d’ébriété

Sur les huit premiers mois de l'année, il y a eu 79 délits de fuite de plus par rapport à 2014 sur la même période, soit 10% de plus. Au total 892 automobilistes à Toulouse, Blagnac, Colomiers ou Tournefeuille se sont enfuis après un accident. Depuis la rentrée, quatre accidents graves se sont soldés par un délit de fuite. Pour l’un d’entre eux, la police a lancé un appel à témoin. Les enquêteurs sont à la recherche d’information concernant un utilitaire de marque Mercédès, modèle Vito, qui aurait mortellement percuté Dimitri, un étudiant du Mirail (composez le 17).

Les autres indicateurs sont également inquiétants : + 47 % pour les défauts de permis, + 21 % pour les refus d'obtempérer, + 26 % pour les conduites en état d'ébriété, + 29 % pour les défauts d'assurance

Pour le commandant Eric Latour qui dirige la Brigade Accidents et Délits Routiers au commissariat de Toulouse c’est un relâchement général sur les routes de l’agglomération toulousaine : 

Le commandant Eric Latour de la Brigade accidents et délits routiers de Toulouse

Ce qui est inquiétant c'est la gravité des accidents suivis de délit de fuite. Ils sont souvent liés aussi aux gens qui n'ont plus de permis , plus d'assurance et qui continuent de rouler malgré tout. Le relâchement est assez sensible pour nous.

— Le commandant de police Eric Latour

Choix de la station

À venir dansDanssecondess