Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : les passagers du métro prennent son gilet de musculation pour un gilet d’explosifs

vendredi 22 juillet 2016 à 18:49 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les passagers du métro A de Toulouse ont cru voyager avec un kamikaze ce vendredi après-midi. Fausse alerte a priori : le jeune homme en question portait un gilet lesté de musculation. Il a été placé en garde à vue le temps d’éclaircir les faits.

L'individu a été arrêté à la station Arènes
L'individu a été arrêté à la station Arènes © Radio France - Bénédicte Dupont

Alertée par des passagers paniqués du métro A à Toulouse, la société de transports en commun Tisséo a préféré demander l’intervention de la police dans sa station Arènes ce vendredi après-midi. Un kamikaze présumé voyageait tranquillement depuis Saint-Cyprien…

A 14h40 la brigade anti-criminalité de Toulouse a alors arrêté un jeune homme habillé d’un gilet de musculation. Un gilet avec de nombreuses poches permettant de se lester pour faire des pompes ou des tractions par exemple. "Effectivement, de loin, cela peut faire penser à une gilet à poche comme ceux que peuvent porter les forces de l’ordre", explique un commissaire à la sûreté départementale, en charge de l’enquête.

Les passagers auraient aussi été trompés par un "fil rouge" dépassant du gilet. De simples écouteurs, rassure l’enquêteur. Ce vendredi soir, l’hypothèse privilégiée est celle d’une terrible méprise mais malgré tout le jeune homme a été placé en garde à vue pour être entendu.