Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Assassinat de Samuel Paty

À Toulouse, un adolescent de 16 ans poursuivi pour apologie du terrorisme après l'attentat de Conflans

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Depuis l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine, vendredi dernier, les propos haineux se multiplient en ligne. À Toulouse, un adolescent est poursuivi pour apologie du terrorisme, un autre pour la diffusion d'une image de massacre.

Les procédures se multiplient au tribunal de Toulouse depuis l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine
Les procédures se multiplient au tribunal de Toulouse depuis l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine © Radio France - Manon Klein

Comme à chaque attentat, les propos haineux prolifèrent en ligne. Voilà le bilan que tire le procureur du tribunal de Toulouse, Dominique Alzeari, quasiment une semaine après la décapitation d'un professeur d'histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine.  

Deux jeunes hommes poursuivis

Un adolescent de 16 ans est notamment poursuivi pour apologie du terrorisme, après la diffusion  d'une vidéo sur les réseaux sociaux, dans laquelle il évoque les attentats de Charlie Hebdo. Il est présenté à un juge des enfants ce jeudi 22 octobre. Le parquet demande son placement en détention provisoire. Un autre jeune sera convoqué prochainement devant la justice, en comparution immédiate, pour avoir diffusé une image prise lors de la décapitation de Samuel Paty, à Conflans-Sainte-Honorine. Il a été repéré via un signalement sur la plateforme Pharos.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess