Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chien blesse sérieusement trois personnes dans la rue à Toulouse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Toulouse, France

Un chien de type Labrador a mordu quatre personnes ce vendredi à Toulouse. L'animal a été abattu par la police.

Un chien de la race Labrador (photo d'illustration).
Un chien de la race Labrador (photo d'illustration). © Maxppp -

Les faits se sont produits ce vendredi rue des Martys de la Libération, non loin du Jardin des Plantes. Le chien, très agressif, a mordu deux passants et deux fonctionnaires de la Brigade Anti-Criminalité.

Des blessures sérieuses

La police de Toulouse est appelée en fin de journée par deux personnes, elles indiquent avoir été mordues par le chien d'une sans-abri. À leur arrivée rue des Martyrs de la Libération, les policiers constatent en effet que ce chien, de type Labrador, est particulièrement agressif. Au moment d’interpeller la jeune femme, le chien attaque l'un des deux fonctionnaires, qu'il va mordre au genou et à la fesse, des morsures suffisamment violentes puisqu'elles vont déchirer la pantalon de l'agent. Son collègue décide alors de dégainer son pistolet de service et abat le chien de quatre balles par mesure de sécurité.

Les deux passants sont sérieusement blessés, même chose pour un des policiers. Tous les trois ont été mordus aux fesses et aux jambes. Le fonctionnaire de la BAC a dix jours d'incapacité totale de travail.

La propriétaire en garde à vue

La propriétaire, très alcoolisée, a été placée en garde à vue. Cette femme âgée de 35 ans est notamment poursuivie pour blessures involontaires et outrage à personne dépositaire de l'autorité, elle a insulté les policiers au moment de son interpellation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu