Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Toulouse : un étudiant grièvement blessé après avoir chuté du 4e étage de sa résidence

dimanche 28 janvier 2018 à 11:52 Par Clémence Fulleda, France Bleu Occitanie

Un jeune homme âgé de 20 ans est tombé du 4e étage de sa résidence universitaire dans la nuit de samedi à dimanche. Son pronostic vital est engagé. Les enquêteurs privilégient la piste d'un accident.

La résidence universitaire Chapou est géré par le Crous.
La résidence universitaire Chapou est géré par le Crous. - Google map

Toulouse, France

Il était 1h30 du matin ce dimanche 28 janvier quand un étudiant est tombé de la fenêtre de sa chambre à la cité universitaire Chapou. Cette résidence du Crous de 450 chambres est située dans le quartier des Ponts Jumeaux, à Toulouse.

Pronostic vital engagé

Les pompiers sont arrivés sur place peu après 2h du matin et ils ont trouvé l'étudiant, né en 1998, au sol, gravement touché à la colonne vertébrale. Il a été transporté à l'hôpital Purpan ; son pronostic vital est engagé.

Un accident ? 

Le jeune homme avait bu selon la police, qui privilégie la thèse de l'accident. 

En effet, la porte de sa chambre était fermée de l'intérieur et ils ont retrouvé un tabouret à côté de la fenêtre. A priori, l'étudiant aurait voulu frapper à la fenêtre de son voisin avant de tomber du 4e étage. 

La police continue de recueillir différents témoignages.

En 2015, un viol à Chapou

La cité universitaire de Chapou avait déjà fait parler d'elle en 2015, lorsqu'une jeune polonaise de 23 ans avait disparu place Saint-Pierre et n'avait repris connaissance que vers 3h du matin dans sa chambre de cette cité U, entre temps elle avait été violée et ne se souvenait de rien.