Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : un étudiant grièvement blessé après avoir chuté du 4e étage de sa résidence

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Un jeune homme âgé de 20 ans est tombé du 4e étage de sa résidence universitaire dans la nuit de samedi à dimanche. Son pronostic vital est engagé. Les enquêteurs privilégient la piste d'un accident.

La résidence universitaire Chapou est géré par le Crous.
La résidence universitaire Chapou est géré par le Crous. - Google map

Il était 1h30 du matin ce dimanche 28 janvier quand un étudiant est tombé de la fenêtre de sa chambre à la cité universitaire Chapou. Cette résidence du Crous de 450 chambres est située dans le quartier des Ponts Jumeaux, à Toulouse.

Pronostic vital engagé

Les pompiers sont arrivés sur place peu après 2h du matin et ils ont trouvé l'étudiant, né en 1998, au sol, gravement touché à la colonne vertébrale. Il a été transporté à l'hôpital Purpan ; son pronostic vital est engagé.

Un accident ? 

Le jeune homme avait bu selon la police, qui privilégie la thèse de l'accident. 

En effet, la porte de sa chambre était fermée de l'intérieur et ils ont retrouvé un tabouret à côté de la fenêtre. A priori, l'étudiant aurait voulu frapper à la fenêtre de son voisin avant de tomber du 4e étage. 

La police continue de recueillir différents témoignages.

En 2015, un viol à Chapou

La cité universitaire de Chapou avait déjà fait parler d'elle en 2015, lorsqu'une jeune polonaise de 23 ans avait disparu place Saint-Pierre et n'avait repris connaissance que vers 3h du matin dans sa chambre de cette cité U, entre temps elle avait été violée et ne se souvenait de rien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess