Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Toulouse : un homme soupçonné d’avoir profané une église interpellé par le GIGN

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les hommes du GIGN sont intervenus tôt ce mardi matin pour arrêter un jeune homme de 25 ans soupçonné d’avoir participé à la profanation d’une église au nord de Toulouse. Il est en garde à vue.

Les hommes du GIGN sont intervenu le mardi 14 Janvier 2020 à Toulouse dans le quartier Borderouge pour interpeller un homme suspecté d'une profanation dans une église.
Les hommes du GIGN sont intervenu le mardi 14 Janvier 2020 à Toulouse dans le quartier Borderouge pour interpeller un homme suspecté d'une profanation dans une église. © Maxppp - Remi WAFFLART

Une dizaine d’hommes de l’unité d’intervention du GIGN sont intervenus ce mardi matin 14 Janvier  à l’aube dans le quartier Borderouge au nord de Toulouse pour interpeller un jeune de 25 ans suspecté d’avoir participé à la profanation d’une église, confirme le parquet de Toulouse. Ils ont défoncé la porte de son appartement à coup de bélier. Le suspect s’est laissé interpeller sans résistance, il a été placé en garde à vue.

Des inscriptions coraniques

Le jeune homme est entendu pour sa participation supposée à la profanation d’une église à Launaguet , commune du nord de Toulouse, limitrophe du quartier Borderouge. Des inscriptions coraniques avaient été découvertes ces derniers mois sur les murs de l’église.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess