Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : un père de famille avoue les braquages en série quartier des Arènes

vendredi 4 novembre 2016 à 21:45 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie et France Bleu

Lors du pont de la Toussaint, le secteur ouest de Toulouse a été le théâtre de 4 vols à main armée, une supérette a même été attaquée deux fois. L'auteur présumé a été déféré devant un juge ce vendredi.

Le magasin de la rue des Fontaines, cible de deux vols à main armée le week-end dernier.
Le magasin de la rue des Fontaines, cible de deux vols à main armée le week-end dernier. - Capture d'écran Google maps.

Toulouse, France

La série de braquages de supérettes à Toulouse le week-end dernier est probablement résolue. Un homme de 37 ans a été interpellé, jeudi matin à l'aube, chez lui quartier des Arènes à Toulouse. Ce père de famille n'était jusque-là connu de la police que pour un délit routier à Carcassonne.

En garde à vue, il a fini par avouer trois vols à main armée et deux tentatives de vol. Le tout en moins de six jours. En plus des quatre attaques survenues pendant le pont de la Toussaint, le suspect aurait admis avoir commis une tentative de vol dans une pharmacie de son quartier le mercredi 26 octobre. Il repart bredouille mais récidive dans un Carrefour express de la rue des Fontaines le samedi suivant. Cette fois, il emporte la caisse et enchaîne : une station service le lendemain, puis deux supérettes le lundi (dont le même Carrefour express de la rue des Fontaines). A chaque fois, il opère le visage dissimulé et menace les employés avec un couteau dont la lame dépasse les 20 cm. L'homme aurait justifié son geste par des problèmes d'argent.

►►► LIRE AUSSI | Braquages en série dans des commerces de quartier

A l'issue de sa garde à vue, le braqueur présumé a été déferré devant un juge ce vendredi après-midi. Son procès devrait avoir lieu la semaine prochaine en comparution immédiate.