Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : une femme poignardée survit grâce aux consignes qu'elle donne à ses sauveurs

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le jeudi 18 juillet, une femme de 36 ans a été poignardée à trois reprises par un homme se prétendant SDF qui a été arrêté et qui a avoué les faits. Cette anesthésiste est aujourd'hui sortie d'affaire grâce aux gestes de soins que lui ont prodigués ses voisins, sur ses propres conseils de médecin.

L'agression a eu lieu chemin des Linières à Toulouse dans le quartier des Minimes
L'agression a eu lieu chemin des Linières à Toulouse dans le quartier des Minimes © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

On en sait plus sur l'agression d'une femme au couteau en plein cœur de Toulouse, quartier des Minimes. C'était jeudi  18 juillet, vers 2h du matin. Une femme de 36 ans adresse quelques mots à un homme d'origine africaine qui dit être SDF. Alors qu'elle arrive près de son domicile, elle veut l'éconduire et précise qu'elle n'a pas les clefs de chez elle. L'homme s'énerve et la poignarde à trois reprises.

Son métier l'a sauvée

Alors que son agresseur s'enfuit, les voisins de la victime, alertés par les cris, viennent à son secours. Elle leur dit d'appuyer sur son  thorax, son flanc droit et sa carotide, là où les coups ont été portés. 

Et si elle peut donner de telles consignes, c'est parce qu'elle est médecin anesthésiste réanimateur. C'est donc sans doute sa précision, sa connaissance de son corps grâce à son métier qui ont limité les saignements jusqu'à l'arrivée des secours.

Résultat : elle a une ITT de 30 jours mais elle est sortie d'affaire et ses jours ne sont plus en danger.

Le suspect a avoué

Le suspect, lui, a avoué. Il doit être mis en examen pour tentative d'homicide volontaire et incarcéré. Il n'était pas connu des services de police sauf pour un séjour irrégulier. Il dit être né en 2001 mais son identité reste floue, tout comme ses propos. 

Au début, c'est un autre homme qui avait été arrêté avant d'être libéré.

Le principal suspect a, lui, été interpellé dimanche dans le centre-ville de Toulouse alors qu'il avait un comportement étrange au milieu des supporters de la CAN. Il disait avoir poignardé une amie. Son interpellation a aussi été possible grâce au signalement diffusé aux autorités et à la vidéosurveillance. Il portait notamment le même sac à dos que le soir du drame. Par ailleurs, le t-shirt de couleur vive qu'il arborait jeudi 18 juillet a été retrouvé chez lui à Limoux. Il n'est donc pas SDF a priori. 

Il a par ailleurs remis lui-même aux autorités deux couteaux qui sont en train d'être expertisés. 

Choix de la station

France Bleu