Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : une femme séquestrée chez elle pendant 20 jours, son mari placé en détention

samedi 4 août 2018 à 12:50 Par Nolwenn Quioc, France Bleu Occitanie et France Bleu

A Toulouse, une femme a été secourue par la police mercredi matin. Elle était séquestrée chez elle depuis une vingtaine de jours. Son mari, un homme violent, a été placé en détention.

Le calvaire de cette femme durait depuis 10 ans (Illustration)
Le calvaire de cette femme durait depuis 10 ans (Illustration) © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Toulouse, France

C'est un proche de la famille qui a donné l'alerte, en début de semaine : cela faisait un moment qu'il n'avait pas vu la femme de 27 ans, qui habite dans le quartier de Purpan. Mercredi matin, les policiers de la Sûreté départementale se rendent au domicile de la famille, dans le quartier de Purpan et trouvent la mère sur le balcon

Enfermée depuis 20 jours sans pouvoir sortir

La femme de 27 ans leur explique qu'elle est enfermée chez elle, avec ses cinq enfants, âgés de 8 ans à 10 mois, et que son mari est parti travailler avec les clés. Les policiers font appel à un serrurier et parviennent à la libérer. Elle leur raconte alors qu'elle n'a pas pu sortir de l'appartement depuis une vingtaine de jours. Dans le logement, ils découvrent plusieurs sacs et valises, contenant des produits de beauté et du matériel informatique, probablement volés.  Ils interpellent alors son mari, un homme de 32 ans connu de la justice pour des faits de violence, sur son lieu de travail.

Des violences physiques et psychologiques et aucun contact avec l'extérieur

D'après les premiers éléments, l'homme exerçait une emprise psychologique totale sur son épouse. En plus des coups, il lui interdisait de sortir seule et d'établir le moindre contact avec l'extérieur. Il était parfaitement organisé pour éviter les soupçons : pendant l’année scolaire, il prenait sa femme et ses enfants avec lui le matin pour aller jusqu'à l'école, il la ramenait ensuite à leur domicile, et l'enfermait avant de partir au travail. Il l'accompagnait même pour faire les courses. Cet enfer quotidien durait depuis une dizaine d'années.  

Présenté devant le juge, le mari a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès, qui devrait intervenir au mois de septembre.