Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : une femme soupçonnée d’infanticide mise en examen

mardi 11 août 2015 à 14:15 - Mis à jour le mardi 11 août 2015 à 18:30 France Bleu Occitanie

Une habitante d'Empalot à Toulouse âgée de 31 ans a été mise en examen et placée en détention provisoire ce lundi soir. Elle aurait jeté son bébé tout juste né dans une poubelle autour du 26 juillet dernier. Ce sont ses collègues de travail qui ont donné l'alerte après qu'elle se soit confiée à eux.

Justice (illustration)
Justice (illustration) © Ignatius Wooster - Fotolia.com

Le parquet de Toulouse a ouvert ce lundi une information judiciaire pour "homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans" , après les déclarations d'une femme de 31 ans, soupçonnée d'avoir tué et fait disparaitre son bébé. La jeune femme, qui réside dans le quartier d’Empalot, a été mise en examen et placée en détention provisoire.

Les faits remonteraient à la fin du mois de juillet. L’hypothèse privilégiée par la justice est qu’elle aurait accouché le 26 juillet et jeté l'enfant dans une poubelle . Convoquée par la police le week-end dernier, la jeune femme, qui fait des ménages à l’hôpital pour le compte d’une société privée, aurait avoué une partie des faits devant les enquêteurs, tout en en livrant plusieurs versions, parfois contradictoires.

Elle affirme que l'enfant était décédé le jour de l'accouchement , qui se serait tenu chez elle dans la plus grande discrétion. Une version à laquelle ne croit pas la justice. 

La jeune femme aurait gardé le secret tout au long de la grossesse.

Le lendemain des faits, elle se serait confiée à des collègues de travail, qui ont ensuite fait un signalement au procureur de la République de Toulouse.

Bébé introuvable, trois containers ciblés

Pour l'instant, le corps du nouveau né n'a pas été retrouvé. Des fouilles ont été menées dans les poubelles du quartier Empalot et dans tous les recoins susceptibles d'être des dépôts de déchets.

Des traces suspectes ont été identifiées lundi  dans un conteneur à poubelles de la cité Daste dans le quartier Empalot. Le parquet de Toulouse précise qu'il est trop tôt pour savoir si ce sont des traces de sang, des analyses complémentaires sont en cours pour savoir si le corps du nouveau né a pu séjourner dans ce conteneur.