Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : le témoignage d'une jeune femme qui a déposé plainte pour agression homophobe

lundi 5 novembre 2018 à 20:27 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie et France Bleu

Une jeune femme de 24 ans a déposé plainte au commissariat de Toulouse pour une agression dans la nuit d'Halloween. Elle explique avoir essuyé des insultes homophobes avant d'être passée à tabac par trois hommes déguisés et armés d'une batte.

Une plainte a été déposée au commissariat de police de Toulouse
Une plainte a été déposée au commissariat de police de Toulouse © Radio France - Stéphanie Mora

Toulouse, France

"Des choses comme ça ne doivent pas rester impunies", martèle Laura. Cette jeune femme de 24 ans raconte avoir été rouée de coups dans la nuit du mercredi 31 octobre au jeudi 1er novembre, la nuit d'Halloween. Elle a raté le dernier métro de 3h et elle a décidé de rentrer chez elle à pied après une soirée avec des amis, quand elle a été agressée rue Michel Ange, près du Faubourg Bonnefoy à Toulouse. Elle explique : "Je suis tombée sur trois individus excités, deux étaient déguisés avec un masque et le troisième était maquillé et portait une cape. J'ai changé de trottoir". Mais les choses s'accélèrent, et les insultes commencent à pleuvoir. 

Ils ont commencé à me dire que j'avais raison d'avoir peur, que c'était le jour d'Halloween et qu'ils allaient me faire ma fête, que j'étais une saloperie de lesbienne...

La jeune femme estime qu'elle a été visée car elle est "masculine, avec les cheveux courts" selon ses termes. Elle accélère alors le pas. Elle sent une présence derrière elle et lorsqu'elle se retourne, elle "_prend_un coup de batte dans la figure". Mais elle ne se laisse pas faire : "Je me suis défendue. J'ai rendu coup pour coup, car j'ai quand même fait des sports de combat. Et à la fin j'ai pu partir en ayant mis deux garçons à terre."

Le témoignage de Laura.

Partager et alerter

La jeune femme rentre chez elle, puis se rend aux urgences. "Je souffre d'un traumatisme crânien, d'une suspicion de côtes fêlées, d'une coupure au niveau de la lèvre et de nombreux hématomes sur le corps", explique la jeune femme, qui ressort de l'hôpital avec quatre jours d'arrêt et deux jours d'ITT" (Incapacité totale de travail). Elle a pu reprendre son travail dans un salon de coiffure de Toulouse ce lundi, mais elle ne veut pas en rester là. Elle a déposé une plainte dès jeudi au commissariat et a rapidement posté un message sur Facebook pour que son histoire sorte du silence. "Je veux partager et en parler pour alerter la conscience des gens" dit-elle.

Ce témoignage a rapidement été relayé par des associations : Urgence Homophobie dénonce ainsi une "agression lesbophobe" et apporte son soutien à la jeune femme, battue "juste parce qu'elle est homosexuelle". L'enquête est confiée à la sûreté départementale de Toulouse. 

capture écran page facebook  - Radio France
capture écran page facebook © Radio France - @capture écran facebook