Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tourcoing : la mort d'un motard provoque des tensions dans le quartier de la Bourgogne

vendredi 11 mai 2018 à 12:34 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

Ce jeudi soir, à Tourcoing, une voiture a percuté une moto dans le quartier de la Bourgogne. Le motard est mort. Le conducteur de la voiture, qui était parti à la recherche de sa moto volée, est en garde à vue. Des échauffourées ont éclaté après l'accident.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France

Tourcoing, France

Ce jeudi soir, vers 20 heures à Tourcoing, les policiers de la Brigade anti-criminalité ont dû intervenir, pour disperser une centaine de personnes, qui tentaient de s'en prendre à un conducteur, et de mettre le feu au garage dans lequel il s'était réfugié.

A l'origine de ces tensions : un accident de la route, une heure plus tôt. Selon une source policière, un homme de 33 ans, qui s'est fait voler sa moto trois jours avant, circule dans sa voiture, dans le quartier de la Bourgogne, pour tenter de retrouver son deux-roues. Il le repère, piloté par un individu. Il fait alors demi-tour pour aller le récupérer, et percute une autre moto, qui circule sur la même route, la rue du Roitelet. Le pilote de cette deuxième moto, qui circulait sans casque selon la police, décède après l'arrivée des pompiers et du Samu. Il était âgé de 20 ans.

La rue du Roitelet à Tourcoing - Aucun(e)
La rue du Roitelet à Tourcoing - Capture Google Maps

Une centaine de personnes dispersées par la BAC

Le conducteur de la voiture, aujourd'hui en garde à vue, explique aux enquêteurs qu'il a alors pris la fuite, car une vingtaine de personnes tentaient de s'en prendre à lui. Il affirme même que certains individus étaient armés. Il se réfugie dans le garage de son père, dans la ville voisine d'Halluin. Toujours selon une source policière, une centaine de personnes arrivent alors, et essaient de mettre le feu au garage. Les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

En attendant d'autres éléments, l'enquête est ouverte pour homicide involontaire