Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : les manèges du Parc Bellevue ont (enfin) redémarré près de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Avec le déconfinement, les activités touristiques reprennent petit à petit en Limousin. Pour ce week-end de la Pentecôte, le parc de loisirs Bellevue, près de l'aéroport de Limoges, a rouvert ses portes après avoir manqué tout le début de saison. Un grand plaisir pour les gérants et les visiteurs.

Le Parc Bellevue, près de Limoges, a rouvert avec près de deux mois de retard à l'occasion du week-end de la Pentecôte
Le Parc Bellevue, près de Limoges, a rouvert avec près de deux mois de retard à l'occasion du week-end de la Pentecôte © Radio France - Jérôme Edant

Après avoir fait une croix sur le mois d'avril et une croix sur le mois de mai, l'heure de la réouverture a enfin sonné ce week-end pour le Parc Bellevue, près de l'aéroport de Limoges, où les manèges auraient dû redémarrer début avril à l'occasion des vacances de printemps.

Ce week-end de la Pentecôte, les premiers visiteurs de l'année ont enfin pu franchir les barrières de ce parc de loisirs et d'attraction très familial : "ça nous fait plaisir, il y a enfin de la vie dans le parc" se réjouit Raphaël Hoffman, le gérant, dont la famille est venue prêter main forte pour la réouverture.

Les gens ont besoin de ressortir !

Pour lui, cela dit, pas d'illusion : il sait qu'il ne rattrapera jamais le manque à gagner, pas même en juin où toutes visites scolaires ont été annulées. Mais il veut aller de l'avant : "même s'il n'y a pas encore grand monde, je ne suis pas déçu. On est rouvert, on est content la vie reprend, et puis ça va aller de mieux en mieux. On commence à avoir des coups de téléphone, par exemple pour nous demander si on est ouvert pour les anniversaires. De toute façon les gens ont besoin de ressortir" !

A une table du snack, cette famille venue de Royère confirme ce besoin : "c'était l'occasion de sortir un peu, de se changer les idées avec le contexte actuel, et de faire plaisir aux enfants". Enfants qui n'ont pas chômé : "le trampoline, le manège qui tourne et la chenille !" énumère la plus jeune des petites filles. Sans parler des toboggans aquatiques que les plus grands ont investis une bonne partie de l'après-midi.

20.000 euros pour assurer le nettoyage et la désinfection

Mais pour accueillir ses visiteurs, le parc a mis le paquet sur le nettoyage et la désinfection : gel hydroalcoolique en pagaille, désinfection des manèges après chaque tour, bâches de protection et plexiglas pour les salariés du snack... "Il y en a facilement pour 20.000 euros de dépenses" calcule Raphaël Hoffman.

Là encore, c'est un manque à gagner, alors pour compenser un peu, le Parc Bellevue devrait jouer les prolongations jusqu'à fin septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu