Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tournage sauvage d'un clip de rap à Nice : neuf jeunes toujours en garde à vue

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Une cinquantaine de jeunes se sont rassemblés samedi avec des armes de guerre dans le quartier de l'Ariane, à Nice. Les policiers ont essuyé insultes et jets de projectile avant de constater que les armes étaient factices. Sur la dizaine de personnes interpellées, neuf sont toujours en garde à vue.

Photo d'illustration police.
Photo d'illustration police. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Nice, France

Neuf jeunes de 15 à 20 ans sont toujours en garde à vue ce dimanche matin, après le tournage d'un clip de rap sauvage samedi en milieu d'après midi dans le quartier de l'Ariane, à Nice. Alertés vers 16h par des voisins et par les images de vidéosurveillance du quartier, les policiers se déplacent en nombre suffisant pour appréhender une cinquantaine de personnes masquées et armées de ce qui semble être des armes de guerre. 

À leur arrivée, les forces de l'ordre constatent que ces armes sont factices, mais très bien imitées. 

Ils procèdent à une première vague de six interpellations et se déploient pour sécuriser le quartier, quand ils subissent des jets de projectiles et des insultes. Quatre autre personnes sont interpellées avant que le calme ne revienne un peu avant 19h.

À l'issue de la nuit, qui s'est déroulée sans incident, neuf personnes, dont des mineurs, sont toujours en garde à vue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu