Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un couple découvre 53 cadavres de chats dans son jardin à Tourrettes-sur-Loup

vendredi 9 novembre 2018 à 8:43 Par Fabien Fourel, France Bleu Azur et France Bleu

Un véritable cimetière de chats a été découverts par des nouveaux propriétaires dans leur jardin de Tourrettes-sur-Loup (Alpes-Maritimes). 53 cadavres en état de décomposition avancée. Une enquête est ouverte et diligentée par les gendarmes de Grasse.

53 cadavres de chats découverts (Photo d'illustration)
53 cadavres de chats découverts (Photo d'illustration) © Radio France - Nathanael Charbonnier

Tourrettes-sur-Loup, France

L'affaire a de quoi glacer le sang. Une cinquantaine de cadavres de chats en état de décomposition ont été découverts dans le jardin de nouveaux propriétaires route de la Colle à Tourrettes-sur-Loup. Ils souhaitaient entamer des travaux et sont tombés sur le cimetière. Il y a quelques jours, ils découvrent un premier sac de croquettes, à l'intérieur, deux corps de chats. Et le scénario se reproduit à de multiples reprises. Au total, 53 cadavres ont été déterrés selon le parquet de Grasse.

53 cadavres en état de décomposition avancée"

Mais que s'est-il donc passé dans cette maison ? Deux plaintes ont été déposées pour connaitre la vérité. Celle d'une association de protection animale et celle des nouveaux propriétaires. Des nouveaux propriétaires qui connaissaient bien l'ancien patron des lieux. Un homme qui recueillait les chats errants du quartier. Il est recherché par les gendarmes.

Toutes les pistes envisagées 

Alors acte de cruauté, épidémie ou encore trafic de fourrure ? Toutes les pistes sont envisagées par les gendarmes de Grasse et le parquet. Une enquête prise au sérieux par les enquêteurs.