Faits divers – Justice

Tours : quatre mois de prison avec sursis pour le trafiquant de chardonnerets

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine et France Bleu vendredi 8 janvier 2016 à 16:02

© Maxppp

Un couple de tourangeaux a été condamné ce vendredi matin par le tribunal correctionnel de Tours pour trafic de chardonnerets. Un oiseau très recherché pour son chant et dont le prix peut atteindre 250 euros l'unité.

Un couple de Tourangeaux a été condamné ce vendredi pour s'être livré pendant trois ans au commerce et à la vente de chardonnerets élégants, des oiseaux protégés par le code de l'environnement.

 L'un des trafiquants, qui sévissait dans l'agglomération de Tours, a été condamné par le tribunal à *quatre_** mois de prison avec sursis et 600 euros d'amende_*. Sa complice à 1.000 euros. Ils devront verser des dommages et intérêts à la Ligue de Protection des Oiseaux, partie civile dans ce dossier. Chez lui, les enquêteurs ont découvert 24 cages, des filets japonais et même des chardonnerets congelés. Les gendarmes d'Indre-et-Loire avaient démantelé ce trafic, début octobre.

Le chardonneret est un oiseau qui vit dans nos jardins et dont le chant mélodieux est recherché pour les concours. Sa valeur marchande peut grimper très haut, environ 2500 euros l'oiseau. Mais ce sont des oiseaux fragiles, car seuls la moitié des chardonnerets capturés survivent au trafic. Au cours des 10 dernières années, la France a perdu la moitié de ses chardonnerets, en raison principalement du trafic.