Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Tours : 400 Gilets Jaunes et syndicats main dans la main contre la loi "anti-casseurs"

samedi 13 avril 2019 à 17:26 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine

Environ 400 gilets jaunes et militants d'associations et de syndicats ont défilé ce samedi après-midi à Tours, pour l'acte XXII de la mobilisation. Parmi les revendications, le retrait de la loi "anti-casseurs".

400 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Tours pour l'acte XXII des gilets jaunes et la liberté de manifester.
400 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Tours pour l'acte XXII des gilets jaunes et la liberté de manifester. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

Pour ce premier samedi de mobilisation après la promulgation de la loi "anti-casseurs", les gilets jaunes n'auront pas été seuls dans les rues de Tours. A leur côté, pour répondre à un appel national, de nombreux syndicats (Force Ouvrière, Solidaires, CGT...), des associations (Fédération française des motards en colère, Attac) et quelques partis politiques (drapeaux du PCF et de la France Insoumise. Au final, environ 400 personnes se sont massées sous les fenêtres du palais de justice, avant d'entamer une déambulation dans les rues de Tours. 

Dans les tracts diffusés aux passants, les militants expriment leur volonté de voir la loi "anti-casseurs" abroger, et évoquent un texte qui "en réalité, restreint le droit démocratique de manifestation." Plus largement, syndicats et gilets jaunes se sont donc mobilisés pour "la défense de la liberté de manifestation, le retrait de toutes les mesures liberticides et contre la répression gouvernementale". 

Au gré de leur parcours, les gilets jaunes ont repris les slogans entendus depuis le début du mouvement, exhortant les passants et les tourangeaux en terrasse à les rejoindre. Alors qu'ils passaient place du grand marché, ils ont affublé Le Monstre d'un gilet jaune géant. Avant de reprendre la direction de la place Jean Jaures. 

Place Plumereau, au milieu des tourangeaux attablés, les manifestants ont scandé "ne nous regardez pas, rejoignez-nous".  - Radio France
Place Plumereau, au milieu des tourangeaux attablés, les manifestants ont scandé "ne nous regardez pas, rejoignez-nous". © Radio France - Pierre-Antoine Lefort
Le Monstre de Tours a été habillé d'un gilet jaune au passage du cortège.  - Radio France
Le Monstre de Tours a été habillé d'un gilet jaune au passage du cortège. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort