Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : 5 personnes incarcérées pour trafic de stupéfiants au Sanitas

-
Par , France Bleu Touraine

Un trafic de stupéfiant a été démantelé cette semaine dans le quartier du Sanitas. Au total 5 personnes ont été incarcérées et mises en examen. Les policiers ont retrouvé 14 kilos de cannabis, 17.000 euros en liquide et un pistolet mitrailleur.

Un pistolet-mitrailleur Skorpio a aussi été saisi
Un pistolet-mitrailleur Skorpio a aussi été saisi © Maxppp - Guillaume Bonnefont/IP3/Maxppp

Tours, France

Dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction de Tours, 5 personnes ont été arrêtées lundi 14 septembre pour trafic de stupéfiants dans le quartier du Sanitas, classé en quartier de reconquête républicaine par les autorités. A l'issue des gardes à vue, ces 5 personnes ont été mises en examen pour trafic de stupéfiants et détention d'armes, et incarcérées. Certains auteurs étaient en état de récidive légale. 

Les perquisitions ont permis de saisir 14 Kilos de résine de cannabis, 120 grammes d'héroïne, 17.000 euros, un pistolet mitrailleur Skorpio, un pistolet automatique et 4 véhicules utilisés par les trafiquants de stupéfiants, indique ce vendredi soir le procureur de la République de Tours Grégoire Dulin. 

Un appartement loué pour le conditionnement de la drogue

Les premiers éléments de l'enquête ont permis d'établir que les mis en cause louaient un appartement pour conditionner la drogue qui était ensuite revendue à raison de 1 à 2 kilos de résine de cannabis par jour au sein de différents points de vente dans le quartier du Sanitas. 

Les investigations se poursuivent dans le cadre de l'information judiciaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu