Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sieste alcoolisée sur la voie lente de l'autoroute A10 près de Tours

mardi 26 septembre 2017 à 11:28 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine et France Bleu

Les gendarmes du peloton motorisé (PMO) de gendarmerie de Chambray en guise de réveil matin pour deux automobilistes de la région parisienne. Les deux hommes pris par la fatigue et les vapeurs d'alcool s'étaient arrêtés pour dormir sur la voie lente de l'autoroute A10.

les deux hommes originaires de la région parisienne faisaient la sieste sur la voie lente de l'Autoroute A10
les deux hommes originaires de la région parisienne faisaient la sieste sur la voie lente de l'Autoroute A10 © Maxppp - SOUILLARD Bruno/PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Tours, France

L'intention était bonne, le réflexe de sécurité est aussi à saluer mais ailleurs que sur la voie lente de l'autoroute A10 et encore moins devant les locaux du PMO de la gendarmerie à Chambray-les-Tours.

La découverte a eu lieu samedi matin, vers 8 heures à leur prise de service, des gendarmes remarquent une voiture arrêtée sur la voie lente, feux de détresse allumés. Lorsqu'ils s'approchent de la vitre de la voiture, ils découvrent deux hommes profondément endormis. Immédiatement, les gendarmes réveillent les occupants du véhicule pour les mettre à l'abri et faire les premières constatations.

Beaucoup de chance

Le conducteur se révèle positif au dépistage alcoolémie. les deux hommes ont donc terminé leur sieste réparatrice en sécurité dans les locaux de la gendarmerie. Ils ont été verbalisés et pour l'arrêt strictement interdit sur une voie d'autoroute et pour l'alcoolémie. Ils ont pu reprendre ensuite leur route vers la région bordelaise.

De l'avis des gendarmes, ils ont eu beaucoup de chance de ne pas être percutés par un autre véhicule pendant leur sieste sur l'autoroute.