Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : de nouveaux actes de vandalisme sur des terrains et parkings de la vallée du cher

-
Par , France Bleu Touraine

De nouvelles dégradations ont été commises à Tours sur des parkings et terrains de sport à la vallée du Cher. Une occupation illégale de gens du voyage qui fait dire à l'adjoint aux sports de Tours qu'il serait temps que l'Etat et les collectivités concernées se mettent autour de la table.

Campement de gens du voyage en Touraine (illustration)
Campement de gens du voyage en Touraine (illustration) © Radio France - Jean Lebret

Sur le sol de l'un des parkings où les caravanes s'étaient installées depuis plus de deux mois il y a des morceaux de verre et autres détritus, sur la pelouse synthétique de la boue, des déjections, la main courante du stade de hockey est également abîmée tout comme les douches et les filets des buts qui ont été sectionnés. Des plaintes ont bien été déposées, une expulsion réalisée par la police nationale, qu'à cela ne tienne, les gens du voyage s'installent un peu plus loin, un jeu du chat et de la souris qui commence à agacer les clubs de sport comme celui du Tours hockey club, également la ville qui à chaque fois finance les réparations.

50.000 euros en juillet dernier

50.000 euros, c'est le coût des réparations qu'à dû débourser la ville pour remettre en état les pelouses d'entraînement du Tours FC après les dégradations de juillet 2020.

Le problème explique Eric Thomas, adjoint aux sports à la ville de Tours, est "qu'il n'y a aucune concertation sur ce sujet entre l'Etat, la ville et la métropole qui pourtant a la compétence de la gestion des gens du voyage sur son territoire". L'adjoint aux sports en appelle donc en urgence à une concertation notamment avec la préfecture d'Indre-et-Loire.

En attendant, la ville va engager des travaux de nettoyage mais aussi des travaux pour sécuriser le site, "ce sera de l'argent que l'on ne pourra pas mettre dans dans les clubs" explique Eric Thomas qui envisage éventuellement de faire installer de gros blocs de pierres pour barrer les accès.  Pour le moment le montant total du préjudice n'a pas encore été évalué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess