Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un bâtiment de l’hôpital pédiatrique Clocheville de Tours évacué suite à un dégagement de fumée mercredi matin

mercredi 3 octobre 2018 à 11:14 - Mis à jour le mercredi 3 octobre 2018 à 15:17 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Une vingtaine d'enfants et quarante-quatre membres du personnel ont été évacués d'urgence du bâtiment Jules Verne à l'hôpital pédiatrique Clocheville, mercredi matin. La rupture d'un câble dans la cage d'ascenseur a causé un dégagement de fumée à l'odeur désagréable. Il n'y a pas eu de blessé.

Les pompiers ont envoyé d'importants moyens à l'hôpital Clocheville, après le déclenchement de l'alerte vers 10H mercredi 3 octobre
Les pompiers ont envoyé d'importants moyens à l'hôpital Clocheville, après le déclenchement de l'alerte vers 10H mercredi 3 octobre © Radio France - Boris Compain

Tours, France

Un bâtiment de l'hôpital pédiatrique Clocheville de Tours, le bâtiment Jules Verne, a été évacué mercredi 3 octobre, en milieu de matinée, à cause d'un dégagement de fumée suspect. Finalement, rien de grave, mais l'alerte a tout de même été déclenchée, et une vingtaine d'enfants ont été sortis d'urgence.

La rupture d'un câble d'huile dans la cage d'ascenseur provoque un dégagement de fumée qui envahit les combles

A l'origine du sinistre, un problème presque anodin : la rupture d'un câble dans la cage d'ascenseur, comme l'explique Ivy Mouchel, le directeur des services techiques du CHRU : "On a probablement eu une rupture d'un flexible d'huile hydraulique. Avec la pression, l'huile a été projetée et comme il y a des éléments chauds, ça a fait du dégagement du fumée. _L'odeur de grillé qu'on sent et qui a envahi les étages, c'est l'odeur de l'huile qui a chauffé_".

Evacuation totale du bâtiment en moins d'un quart d'heure

La fumée est montée jusqu'au sommet de ce bâtiment de deux étages avant de s'accumuler sous les combles. Quand les détecteurs de fumées se sont mis à sonner, l'évacuation immédiate a été décidée : il a fallu moins d'un quart d'heure pour sortir la vingtaine d'enfants, selon Isabelle Vieillot, cadre supérieure de santé : "Il y avait des enfants alités, avec des handicaps. Du coup, la mobilisation s'est faite sur tout Clocheville. Des professionnels d'autres secteurs sont venus aider leurs collègues pour que l'évacuation se passe au mieux".

Les pompiers ont utilisés la grande échelle pour monter d'énormes ventilateurs dans les combles - Radio France
Les pompiers ont utilisés la grande échelle pour monter d'énormes ventilateurs dans les combles © Radio France - Boris Compain

Les pompiers ont utilisé la grande échelle pour installer de puissants ventilateurs sous les combles et dissiper la fumée. Les enfants ont réintégrer le bâtiment Jules Verne en début d'après-midi une fois l'ascenseur réparé.

L'intervention des pompiers a créé durant la matinée des perturbations importantes sur le boulevard Béranger, dans le quartier de l'Hôpital Clocheville.