Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : des policiers victimes de caillassage ce week-end lors d'une nuit sous tension

-
Par , France Bleu Touraine

Dans la nuit de samedi à dimanche, après un incendie de véhicules dans le quartier du Sanitas, une patrouille de police a été victime de caillassage. Les policiers venaient porter assistance aux pompiers qui éteignaient le feu. Plus tard dans la soirée, même scène dans le quartier Rives du Cher.

Illustration d'un véhicule de police nationale
Illustration d'un véhicule de police nationale © Radio France - Emmanuel Bouin

Nuits compliquées pour les policiers tourangeaux ces derniers temps. Cela fait une dizaine de jours que le mode opératoire est le même à Tours : un incendie de véhicules, les pompiers interviennent avec l'aide de la police pour sécuriser les lieux, et ces derniers se font caillassés.

Cailloux, pierres, tirs de mortiers...

Ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche, la police intervient au quartier Sanitas vers vingt heures pour sécuriser les lieux alors que les pompiers éteignent un feu. Deux voitures brûlent et pendant ce temps-là, les policiers (et les pompiers) se font caillassés. Des événements "récurrents" à Tours se plaint David Debono, secrétaire régional adjoint au syndicat Unité SGP Police. Il ajoute même que les policiers sont souvent "accueillis par des tirs de mortiers lors de ces interventions".

Des scènes récurrentes

Des tensions qui se sont poursuivies le long de la nuit. Au quartier des Rives du Cher, bis repetita, deux véhicules prennent feu, les pompiers interviennent avec l'aide de la police avant de recevoir des bouteilles de verres du haut des immeubles du quartier. 

Plus tard dans la soirée, c'est la police municipale qui a connu le même sort après un contrôle pour défaut de permis. Au quartier Bouzignac, une patrouille a été victime de jets de projectiles, d'insultes et de menaces.

Heureusement, à chaque fois, aucun blessé n'est à déplorer ni même de gros dégâts sur les véhicules de police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess