Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Tours : deux blessés dont un grave dans le braquage du bureau de tabac le Khedive rue Nationale

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le braquage a eu lieu samedi 14 décembre au matin, peu après l'ouverture du bureau de tabac. Les gérants auraient été agressés au couteau.

Le bureau de tabac le Khedive rue Nationale à Tours
Le bureau de tabac le Khedive rue Nationale à Tours © Radio France - Manon Derdevet

Tours, France

Le gérant du bureau de tabac le Khedive au 70 rue Nationale à Tours est entre la vie et la mort après avoir été agressé samedi 14 décembre au matin au cours d'un braquage.  

Un homme serait entré dans le commerce juste après son ouverture et aurait donné un coup de couteau au gérant. La gérante serait également blessée. 

L'agresseur a ensuite pris la fuite, semble-t-il à pied. Il est activement recherché. 

C'est la police judiciaire qui est en charge de l'enquête.

Un choc pour la profession des buralistes

Cette nouvelle agression d'un buraliste a beaucoup ému la profession. Matthieu Meunier tient un bureau de tabac à Sainte Catherine de Fierbois et il est président de la chambre syndicale des buralistes d'Indre-et-Loire, il connait bien les deux buralistes agressés. "C'est un lourd choc d'autant qu'il y a eu une agression au même endroit la semaine dernière, au couteau également, mais sur l'employé des gens qui ont été agressés" explique-t-il. 

Il décrit les gérants de ce bureau de tabac comme des personnes "très actives pour la chambre syndicale, très concernées par la profession."

Selon lui ce genre d'agression est une "angoisse perpétuelle" pour les membres de la profession. "Malheureusement c'est un quotidien aujourd'hui, on vit avec l'angoisse de se faire agresser" décrit Matthieu Meunier.

Selon lui, l'Indre-et-Loire était l'un des départements "les moins touchés en terme d'agressions physiques. Cela faisait des années que nous n'avions pas eu quelque chose d'aussi effroyable. Là aujourd'hui, on retombe de haut" dit-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu