Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : en permission pour la journée, il boit trop et vole une voiture pour rentrer à l'heure à la maison d'arrêt

samedi 25 mars 2017 à 17:12 Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine et France Bleu

Un prisonnier, en permission pour la journée à Amboise, a entrepris de voler une voiture pour rentrer à temps à la maison d'arrêt de Tours. Il a été surpris, alcoolisé, alors qu'il essayait de voler une voiture. Son aménagement de peine a été annulé et sa condamnation alourdie.

La maison d'arrêt de Tours
La maison d'arrêt de Tours © Radio France - Capture d'écran Google Maps

Tours, France

Jeudi soir, en permission pour la journée, ce "pensionnaire de la maison d'arrêt de Tours", qui a le droit de sortir la journée mais qui doit dormir en prison, passe la journée à Amboise. Mais il boit trop et en fin d'après-midi, il réalise qu'il ne réussira pas à rentrer à la prison avant le couvre-feu. Il décide alors de voler une voiture, sur un parking du centre-ville d'Amboise, pour rentrer à temps ! Sauf qu'il est surpris par des proches du propriétaire de la voiture...

Son aménagement de peine a été annulé, sa condamnation alourdie

Le jeune homme est finalement interpellé par les gendarmes qui le raccompagnent à la maison d'arrêt. Il a été présenté en comparution immédiate ce vendredi au tribunal de Grande instance de Tours. Il écope d'une annulation de son aménagement de peine : il n'est donc plus autorisé à sortir la journée. Et en plus, il a été condamné à 6 mois de prison ferme, en plus de la peine qu'il purgeait déjà pour extorsion avec arme.