Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : entre 10 et 20 interventions de police "pas assurées" chaque jour selon le syndicat Unité SGP Police

-
Par , France Bleu Touraine

Le commissariat de Tours manquerait d'une cinquantaine de policiers, selon le syndicat Unité SGP Police. Lui évoque une situation qui ne fait que s'aggraver depuis deux ans. Et dont la conséquence concrète serait l'impossibilité d'effectuer certaines missions dans l'agglomération tourangelle.

A Tours, une cinquantaine de policiers manquerait à l'appel selon le syndicat Unité SGP Police
A Tours, une cinquantaine de policiers manquerait à l'appel selon le syndicat Unité SGP Police © Maxppp - Alexandre MARCHI / Maxppp

Le syndicat Unité SGP Police parle d'un commissariat de Tours au bord de l'asphyxie. Selon son secrétaire départemental en Indre-et-Loire, Thierry Pouilloux, une cinquantaine de policiers manque au sein de ce commissariat, et cela impacte les missions de Police Secours. "Cela fait plus de deux ans qu'on demande des effectifs, 14 ont été attribués dans les Quartiers de reconquête républicaine, on a créé une Brigade de surveillance du territoire, mais ça ne nous a pas renforcé notre Police secours" !

Il y a des missions qui ne sont pas assurées, le jour comme la nuit - Unité SGP Police

Avec des conséquences concrètes aujourd'hui sur les missions à assurer. "Quand vous tombez sur des créneaux horaires particuliers ou des week-ends, nous avons, le jour comme la nuit, deux patrouilles pour assurer la circonscription de Tours qui fait plus de 200 000 personnes. Si on est occupés sur quelque chose, comme un accident de la circulation, l'intervention ne dure pas forcément que quelques minutes, donc il y a des missions qui ne sont pas assurées, le jour comme la nuit".

Thierry Pouilloux résume par ces chiffres. "Entre 10 et 20 interventions par jour ne sont pas assurées par la police, car aujourd'hui nous n'avons pas les moyens d'assurer toutes les interventions de Police Secours". 

Des syndicats de police ont été reçus vendredi dernier par le directeur de cabinet de la préfète d'Indre-et-Loire, préfète qui, ce lundi matin sur l'antenne de France Bleu Touraine, a assuré qu'elle allait "regarder ça avec beaucoup d'attention". Elle qui est une ancienne commissaire de police a réaffirmé tout son soutien à cette profession.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess