Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Faits divers – Justice

Tours : les avocats manifestent devant le Tribunal contre la réforme de la justice

mardi 9 octobre 2018 à 14:34 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Les avocats du barreau de Tours, soutenus par des magistrats et des greffiers ont manifesté leur colère face au projet de loi de programmation de la justice actuellement en discussion au Sénat. Les avocats ont obtenu le soutien des Sénateurs d'Indre-et-Loire dans le combat contre ce projet.

Avocats, magistrats et greffiers sur les amrches du Palais de Justice de Tours
Avocats, magistrats et greffiers sur les amrches du Palais de Justice de Tours © Radio France - Marie-Ange Lescure

Tours, Indre-et-Loire, France

Le projet de loi de programmation de la justice 2018-2022 est actuellement en débat le Sénat et donc la mobilisation reprend de plus belle chez les avocats tourangeaux soutenus par des magistrats et des greffiers du tribunal de Grande Instance de Tours (Indre-et-Loire). Ils étaient donc tous réunis sur les marches du Palais de Justice en cours de travaux ce mardi à la mi-journée.  

Ils avaient tous revêtus leur robe noire. Ils avaient aussi déployé quelques pancartes : "Justice pour tous" ou encore "Projet Macron : vos droits s'en vont".

Catherine Gazzeri-Rivet, bâtonnier du Barreau de Tours, a résumé le ras-le-bol des avocats. Maître Gazzeri dit ne pas retrouver dans ce projet de loi les 150 propositions faites par les représentants nationaux des avocats.  

"Nous allons vers une phase de déjudiciarisation avec de plus en plus d'obstacles pour accéder à un juge" a encore expliqué Me Gazzeri qui voit derrière le projet de loi de programmation de la justice tel qu'il est présenté, "un projet fait par Bercy , guidé par des raisons économiques".