Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : jusqu'à quatre ans de prison ferme pour avoir escroqué 199 personnes sur le Bon Coin

lundi 5 novembre 2018 à 15:53 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Un couple d'escrocs été condamné à de la prison ferme par le tribunal correctionnel de Tours, ce lundi, pour avoir déposé de fausses petites annonces sur le Bon Coin, faisant 199 victimes.L'homme écope de quatre ans ferme. Sa compagne est condamnée à 15 mois de prison. Un mandat d'arrêt a été lancé.

Le couple d'escroc a détourné 90 000 euros grâce à de fausses petites annonces sur "le bon coin"
Le couple d'escroc a détourné 90 000 euros grâce à de fausses petites annonces sur "le bon coin" © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

Le tribunal correctionnel de Tours a condamné lundi à quatre ans et 15 mois de prison ferme un couple d'escrocs qui a fait 199 victimes en déposant de fausses petites annonces sur le Bon Coin. Les escrocs en question n'étaient pas présents à l'énoncé du jugement. Un mandat d'arrêt a été lancé contre l'homme, qui était la tête pensante du couple.  

Pendant que le tribunal prononçait sa condamnation, le cerveau de cette énorme escroquerie était peut-être au Maroc, aux Seychelles ou à l'Ile Maurice. Dans ces lieux hautement touristiques où les deux escrocs avaient ouvert les comptes bancaires qui recevaient les virements de leurs victimes de 2011 à 2013.

90 000 euros détournés en vendant des objets qu'ils n'ont jamais envoyés

Le couple vendait sur le site internet de petites annonces "le Bon Coin" des aspirateurs, des robots ménagers, des appareils photo, et des téléphones, à des prix défiant toute concurrence. Les escrocs captaient la confiance des clients potentiels en n'hésitant pas à leur fournir un relevé d'identité bancaire, une pièce d'identité et des factures...tout était faux sauf les pièces d'identité qu'ils empruntaient à des personnes totalement étrangères à l'affaire.

Une fois les virements effectués, les clients ne voyaient jamais la couleur de la marchandise, bien entendu. Parmi les 199 victimes, il y avait trois habitués du "Bon Coin" habitant la Touraine. c'est d'ailleurs l'un d'eux qui a déposé plainte et qui a déclenché une enquête.

Le tribunal a condamné le couple pour escroquerie, complicité d'escroquerie, faux et usage de faux. L'homme est condamné à quatre ans de prison ferme. Sa compagne écope de quinze mois sans compter les milliers d'euros qu'ils devront payer à leurs victimes pour le préjudice matériel et moral.