Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : la touriste chinoise aurait fui son pays et se trouverait au sud de Paris

-
Par , , France Bleu Touraine, France Bleu

Même si il reste beaucoup de zones d'ombres autour de la disparition d'une touriste chinoise à Tours vendredi dernier, on sait qu'elle aurait tenté de fuir son pays. Elle serait actuellement au sud de Paris. Un voyage effectué en taxi et réglé par des amis ou de la famille.

La ressortissante chinoise tenterait de fuir son pays
La ressortissante chinoise tenterait de fuir son pays © Maxppp - Joël Philippon/Le progrès/Maxppp

Tours, France

Le mystère autour de la touriste chinoise disparue à Tours commence à s'éclaircir. Cette ressortissante Chinoise de 35 ans, présente en Touraine avec un groupe de 25 touristes pour visiter les châteaux de la Loire, a disparu depuis vendredi 14 juin. C'est l'accompagnateur qui l'a signalé à la police au moment de remonter dans l'autocar pour quitter Tours ce samedi matin. 

Elle aurait fui son pays

Sur les images de vidéosurveillance, on la voit entrer dans la gare de Tours. Selon les policiers, elle pourrait avoir pris un train vendredi soir. En fait, les enquêteurs la soupçonnent d'avoir fui son pays. A priori, la jeune femme a pris la navette pour se rendre à la gare TGV de Saint-Pierre-des-Corps mais elle n'a pu monter à bord d'un train. 

Ne parlant pas un mot de français, elle n'aurait pas pu réserver un billet de train et aurait décidé de prendre un taxi, direction Choisy-le-Roi au sud de Paris. C'est là que des connaissances l'attendaient à son arrivée. Des amis ou de la famille qui ont réglé la course qui s'élevait quand même à 600 euros. C'est le chauffeur de taxi, alerté par l'appel à témoins de la police, qui a fourni ces informations précieuses aux enquêteurs.