Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : l'un des chefs de chœur du Conservatoire écroué pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans

mercredi 21 février 2018 à 5:33 - Mis à jour le mercredi 21 février 2018 à 8:00 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine et France Bleu

L'un des chefs de chœur du Conservatoire de Tours est mis en examen et écroué depuis lundi soir. Il est accusé d'avoir administré des substances à ses victimes présumées, des adolescents. C'est lors de sorties pédagogiques que les faits se seraient déroulés pendant plusieurs années.

L'homme d'une soixantaine d'années a été écroué lundi soir
L'homme d'une soixantaine d'années a été écroué lundi soir © Maxppp - PQR/L'Est Républicain

L'un des chefs de chœur du Conservatoire national de musique de Tours est écroué depuis lundi soir ( 19 février). Cet homme, d'une soixantaine d'années, a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans et mineurs de plus de 15 ans par personne ayant autorité. Il est aussi accusé d'avoir administré des substances nuisibles à ses victimes présumées

Des faits qui s'étalent sur quatre ou cinq ans

Les faits se seraient déroulés sur les quatre ou cinq dernières années. L'homme est accusé d'avoir abusé de plusieurs adolescents lors de sorties pédagogiques. Des week-ends qu'il prétendait programmés par le Conservatoire alors que c'était lui même qui les organisait. Il est aussi accusé d'avoir administré des médicaments à ses victimes pour atténuer leur capacité de résistance.  

D'autres victimes ?

L'homme a été interpellé samedi 17 février dernier. Il a passé 48 heures en garde à vue. La police a été alertée par des parents, eux-mêmes alertés par leurs enfants. Ceux-ci ont parlé d'un comportement bizarre de leur professeur lors de ces sorties. Ils ont dit avoir refusé des médicaments que le chef de chœur leur avait proposé. Après enquête donc, de la police et de la justice, l'homme a été présenté à un juge d'instruction ce lundi soir, puis écroué. Il n'est pas exclu que d'autres adolescents soient concernés.