Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : les rodéos urbains dans le collimateur des autorités

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

La police nationale, le parquet de Tours et la préfecture d'Indre-et-Loire ont mené ce mercredi 22 juillet une opération conjointe de prévention contre les rodéos dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours. Des faits quotidiens qui polluent la vie de nombreux habitants.

Des motos de la police de Tours
Des motos de la police de Tours © Radio France - Manon Derdevet

"Ras-le-bol des rodéos !" C'est ce que l'on peut entendre dans certains quartiers de Tours et de la métropole. Un plan de lutte a été mis en place entre la police nationale, la préfecture d'Indre-et-Loire et le parquet de Tours pour faire cesser ces acrobaties en quad ou à deux roues souvent au cœur de l'après-midi ou la nuit. Des pratiques dangereuses et très bruyantes donc difficiles à supporter au quotidien pour les habitants des quartiers concernés. 

C'est énervant, c'est bruyant !

Une opération de prévention contre ces rodéos était organisée ce mercredi 22 juillet dans le quartier de la Rabière à Joué lès Tours. Presque tous les jours ses habitants entendent des motos qui vrombissent et qui foncent à toute allure dans les rues. "C'est énervant, c'est bruyant ! Quand on regarde la télévision et que la fenêtre est ouverte, on n'entend rien du tout ! Et ça fait peur aux petits quand ils jouent en bas" explique Valérie, une maman du quartier, agacée.

51 interventions pour des rodéos depuis fin mai

Cette situation, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Stéphane D'Hayer la connaît bien. Depuis fin mai début juin, la police est intervenue 51 fois après avoir été appelée pour des rodéos. "Ce sont des phénomènes qui ont tendance à naître au printemps avec les beaux jours et sur lesquels il faut lutter à plusieurs niveaux : à la fois sur le répressif, à la fois sur la sécurisation par notre présence et aussi sur la prévention" détaille-t-il. Selon lui, 24 véhicules deux-roues pouvant servir à des rodéos ont été saisis depuis le début du déconfinement.

Une nouvelle loi pour sanctionner plus sévèrement les auteurs de rodéos

Depuis 2018 une nouvelle loi a été votée pour mieux réprimer l'infraction de rodéos. Pour le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, il faut une réponse judiciaire ferme et adaptée. "A chaque fois qu'un auteur de rodéo est identifié, il est immédiatement placé en garde à vue et son véhicule est saisi afin qu'il ne recomette pas ce type d'infractions. A l'issue de sa garde à vue, lorsque le rodéo est constitué, il est systématiquement présenté à un magistrat du parquet : soit comparaître devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate pour les majeurs, soit devant le juge des enfants pour les mineurs afin qu'il soit mis en examen."

Pour les jeunes, des actions de prévention sont mises en place avec par exemple une vingtaine d'ateliers sur la sécurité routière dans les centres aérés ou dans le cadre des vacances apprenantes à destination des 12-17 ans, mais aussi huit dans des centres commerciaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess