Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : Lise Han toujours introuvable malgré sa condamnation dans l'affaire des mariages chinois

lundi 11 juin 2018 à 7:12 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine et France Bleu

Malgré sa condamnation le 21 février 2018 à 3 ans de prison ferme dans l'affaire des mariages chinois, Lise Han est toujours en fuite depuis plus de 5 mois. Son départ vers Taiwan pourrait compliquer la procédure de recouvrement pour la ville et la Métropole de Tours à qui elle doit 260.000 euros.

Lise Han en janvier 2013
Lise Han en janvier 2013 © Maxppp - © Patrice Deschamps - La Nouvelle République - Maxppp

Tours, France

Mais où est passée Lise Han ? On est sans nouvelle depuis plusieurs mois de l'ancienne maîtresse de l'ex sénateur-maire de Tours, Jean Germain, principale protagoniste dans l'affaire des mariages chinois. Le 21 Février dernier, elle était condamnée à 3 ans de prison ferme par la Cour d'Appel d'Orléans. Une peine très lourde puisqu'elle avait écopé d'un an ferme en première instance début 2016 à Tours. La justice a aussi délivré un mandat d'arrêt contre elle puisqu'elle était absente lors de la lecture du jugement.

Lise Han est-elle toujours en France ?

Lise Han a décidé de se pourvoir en cassation, ce qui sur le fond ne change rien, puisque ce n'est pas suspensif. Lise Han est censée purger sa peine de 3 ans de détention mais personne ne sait où est la quinquagénaire taïwanaise. Peut être, est-elle retournée dans son pays comme elle avait essayé de le faire en décembre 2014. Le 11 décembre 2014,  Lise Han avait tenté de quitter le territoire français pour visiblement se rendre au chevet de son père malade à Taiwan.Une semaine plus tard, elle coupait son bracelet électronique, ce qui lui avait valu un placement en détention à la maison d'arrêt d'Orléans. Cette fois, on ne sait pas où elle est passée ? Si elle est en France, à Paris ou retournée discrètement à Taiwan ? La justice a délivré un mandat d'arrêt contre elle lors du jugement de Cour d'appel le 21 février dernier.

Lise Han va-t-elle régler les 320.000 euros de dommages et intérêts à la ville et la Métropole de Tours ?

Au delà de sa peine de prison, Lise Han au titre des dommages et intérêts, doit verser au total  près de 320.000 euros. Elle doit 148.000 euros à la ville de Tours, 111.520 euros à la Métropole, et 60.000 euros à la Société Publique Locale Tours Val de Loire Tourisme. 

Une chose est sûre, la procédure de recouvrement ne sera envisageable qu'à partir du mois de septembre, quand la Cour de Cassation statuera sur sa demande de pourvoi.  Si la Cour de Cassation refuse, la recherche des actifs français de Lise Han pourra alors commencer via le bureau des hypothèques et la saisie de ses comptes bancaires en France. On sait que Lise Han possédait une SCI (Société Civile Immobilière) mais l'essentiel de ses actifs se trouvent peut être dorénavant à l'étranger. Dans ce cas, la procédure, sera longue et complexe reconnait l'avocat de la ville de Tours Me Cesbron de Lisle.

Comme pour Lise Han, les 3 autres personnes impliquées dans ce dossier ont aussi vu leur peine aggravée en appel, notamment François Lagière, ancien chef de cabinet de Jean Germain, qui a écopé de 2 ans de prison avec sursis, contre 15 mois avec sursis lors du procès en correctionnel de Tours. Jean-François Lagière qui a aussi décidé aussi de se pourvoir en cassation.