Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Nous ne nous laisserons pas voler la Toussaint"dit l'archevêque de Tours après l'attentat de Nice

-
Par , France Bleu Touraine

L'archevêque de Tours se dit dans l'effroi, et les chrétiens du diocèse sont marqués par le drame de Nice. A quelques jours de la Toussaint, l'archevêque déclare que la communauté catholique ne se laissera pas voler la fête.

Monseigneur Vincent Jordy est le 138e archevêque métropolitain de Tours
Monseigneur Vincent Jordy est le 138e archevêque métropolitain de Tours © Radio France - Manon Derdevet

Les chrétiens du diocèse de Tours et l'archevêque Mgneur Jordy sont sous le choc après l'attentat au couteau qui a fait trois morts à la basilique Notre Dame de Nice. Monseigneur Vincent Jordy évoque l'effroi qui le touche mais affirme que la foi chrétienne doit continuer à agir en faveur de la paix malgré ses ennemis

Nous sommes dans l'effroi, ne nous laissons pas voler la Toussaint 

L'archevêque de Tours : "la violence et le terrorisme ont frappé à nouveau dans des lieux hautement symboliques, mais l'essentiel pour nous est de continuer à vivre notre foi, à être les témoins d'une foi qui agit en faveur de la paix. Comme le dit le Pape François ; Ne nous laissons pas voler la joie et l'espérance et ne nous laissons pas voler la Toussaint".

Nous ne voulons pas fermer nos églises car ceux qui ne nous aiment pas auraient gagné

Emmanuel Macron, qui s'est rendu à Nice ce jeudi, a  annoncé le passage de 3.000 à 7.000 soldats de l'opération Sentinelle pour protéger les lieux de culte et les écoles. Monseigneur Jordy est en contact avec la préfecture d'Indre-et-Loire pour mettre au point le dispositif de sécurité autour des églises du diocèse de Tours. Une réunion technique aura lieu ce vendredi avec la police et la préfète. 

"J'ai été évêque du Jura pendant huit ans, à chaque nouvelle crise liée à un attentat j'ai vu arriver les militaires devant la cathédrale de Saint Claude, mais nous ne voulons pas non plus fermer nos églises ou nous enfermer, sinon ceux qui ne nous aiment pas auraient gagné," a ajouté monseigneur Jordy. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess