Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : ouverture aux assises du procès du "prédateur du quai Paul Bert"

-
Par , France Bleu Touraine

Un jeune homme de 22 ans est jugé à partir de ce jeudi par la Cour d'Assises d'Indre-et-Loire à Tours pour tentative de viol, vol avec violence, extorsion avec armes. Plusieurs femmes avaient été agressées. Un véritable climat de psychose s'était installé dans le quartier.

Le procès doit durer jusqu'à vendredi
Le procès doit durer jusqu'à vendredi © Maxppp - François Lafite/Wostok Press/Maxppp

Le procès de celui qu'on a parfois surnommé le "prédateur du quartier Paul Bert" à Tours s'ouvre ce jeudi matin à la Cour d'Assises d'Indre-et-Loire. Une affaire qui sera examinée jusqu'à vendredi soir. Dans le box, Roméo, un jeune homme de 22 ans (19 ans à l'époque des faits). Il est poursuivi pour tentative de viol, vol avec violence, extorsion avec arme. Les faits remontent à novembre-décembre 2016. Les policiers tourangeaux avaient été largement mobilisés pour mettre la main sur cet homme qui à l'époque avait créé un véritable climat de psychose. 

Plusieurs femmes agressées entre le Pont Wilson et le quai Paul-Bert

Plusieurs femmes avaient été agressées entre le pont Wilson et le quai Paul-Bert à Tours, dont les deux dernières agressées sexuellement. La première agression remonte au 18 novembre 2016. Un homme vole le téléphone portable d'une femme sous la menace d’une arme. Neuf jours plus tard, le 27, quai Paul-Bert, il vole le sac et le portable d’une jeune femme, à qui il assène des coups de pied. Les deux agressions suivantes auront lieu les 28 novembre et 5 décembre. Deux femmes sont agressées sexuellement. La première arrive à se débattre et se dégage en frappant l'agresseur avec une pierre. La dernière agression est une tentative de viol. 

L'auteur identifié par les victimes et par son ADN

L'auteur des faits, un homme d'origine camerounaise, sans domicile fixe, est arrêté le lendemain. Il a 19 ans. Il est arrivé en France en 2013, à l'âge de 13 ans. Il reconnaît les deux agressions sexuelles mais pas les deux premières agressions. Les 3 premières victimes l'ont reconnu. Son ADN a été retrouvée sur la quatrième. L'accusé est en détention provisoire depuis 3 ans, depuis son arrestation. Le verdict est attendu demain soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu